Un faux David Hallyday escroque une retraitée de 65.000 €

Un faux David Hallyday escroque une retraitée de 65.000 €
BelgaImage

L’histoire pourrait faire rire si une femme âgée n’en ressortait pas ruinée. Le coupable d’une telle mésaventure est tout trouvé : David Hallyday, ou plutôt son double maléfique. Une personne se faisant passer pour lui a réussi à séduire cette dame d’un village du Valais, en Suisse, et en a tiré un bon jackpot, aux détriments de celle-ci. L’histoire est rapportée par les journalistes du « Nouvelliste » qui se sont penchés sur l’affaire.

L’amour l’aurait-elle rendue aveugle ?

Cette tromperie commence en décembre 2018. Cette femme discute alors sur la messagerie « Hangout » avec un homme se présentant comme étant David Hallyday. Elle se méfie peu et la présentation d’une fausse carte d’identité la met en confiance, malgré des signes évidents de supercherie comme l’absence d’une signature.

Après quelques échanges, la machine infernale est en marche. Le faux chanteur commence d’abord par lui parler des problèmes de la famille Hallyday. Ensuite, il passe à la vitesse supérieure. Alors qu’ils ne se sont jamais rencontrés, l’imposteur lui demande de l’argent, beaucoup d’argent. Motif : débloquer l’héritage de son soi-disant père. Question de la motiver, il lui promet de se marier avec elle. La Valaisanne est conquise.

Comme envoutée par cette histoire, elle se rend plusieurs fois en France pour verser l’argent. Elle ne se méfie même pas du fait que la transaction se fasse via une carte de crédit prépayée. Encore et encore, il lui donne des grosses sommes, 70.000 francs suisses (soit 65.000 €) au total.

Le montant finit par lui mettre la puce à l’oreille. Lors de leur dernier message, il lui demande encore 12.000 € alors qu’elle exige qu’il lui rende ses biens. Trop tard ! L’homme disparaît du jour au lendemain sans laisser de traces. Elle veut déposer plainte mais la justice se montre dure. Selon le Ministère public, la tromperie était si évidente que la plainte ne peut pas être acceptée.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern