«Filles de joie», un film pour un autre regard sur la prostitution (vidéo)

D.R.
D.R.

Avec ce film, vous ouvrez les portes des maisons closes comme cela a été rarement, voire jamais fait avant…

Anne Paulicevich (AP) :

L’idée de départ n’était pas de traiter de la prostitution, mais de parler des femmes, de s’interroger sur le fait d’être une femme dans un monde d’hommes, avec toutes les violences auxquelles elles peuvent être exposées. Lors de l’instauration des politiques d’austérité, les femmes seules avec enfants ont été...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern