La presse sceptique sur la confrontation de Jim Carrey avec Sonic au cinéma (vidéo)

La presse sceptique sur la confrontation de Jim Carrey avec Sonic au cinéma (vidéo)
BelgaImage

Comme on pouvait s’y attendre, c’était un pari à double tranchant. Faire un film sur un des héros les plus populaires des jeux vidéo, c’était risqué, à la fois vis-à-vis des fans mais aussi auprès du grand public. La sentence est désormais tombée et elle est très mitigée. Voir Sonic laisse un goût timoré aux spectateurs alors qu’il combat un Dr. Robotnik incarné par un Jim Carrey de plus en plus rare sur le grand écran.

D’un côté les déçus…

Parmi les titres les plus critiques, on retrouve le « Parisien » qui ne manque pas de dire tout le mal qu’il pense de cette adaptation, « bancale à tous les niveaux » et « désastreuse ». Pointant une trop grande attention portée au graphisme de Sonic, le « Parisien » est d’avis que la production en a oublié « tout le reste : scénario, dialogues, mise en scène, direction d'acteurs ». « On se croirait dans une ineptie du début des années 2000. […] Mais ce ratage s'accompagne d'un naufrage autrement plus tragique : la chute de Jim Carrey. Tombée très bas, l'ex-star […] nous afflige ici », dit-il.

Le site spécialisé sur le cinéma « Ecran large » ne démentira pas le quotidien parisien. Il se demande même s’il ne s’agit pas de « la pire adaptation pour un jeu-vidéo ».

… et de l’autre les plus convaincus

Sonic n’a cela dit pas que des ennemis… mais ils se font souvent timides. C’est le cas du « Point » qui est plutôt d’avis que le héros « a évité le crash » en « sauvant les meubles ». « On s'attendait au pire, mais finalement… », lâche-t-il en expliquant ensuite que le film reste sympathique, sans plus. Quant à Jim Carrey, il « ne force pas son talent, et c'est bien dommage. [Il] cabotine sans vraiment se fouler. Le reste du casting, notamment composé de James Marsden (Cyclope dans X-Men), s'en tire avec la moyenne ».

Le « Figaro » lui évite la catégorie « à éviter », préférant plutôt celle « on peut voir ». Il est d’ailleurs plus convaincu, reconnaissant l’humour du film et même la performance de Jim Carrey. « L’adaptation du célèbre héros de jeu vidéo par Jeff Fowler tient la route, tout en offrant à Jim Carrey un retour réussi sous les projecteurs », conclut-il.

Les sites compilant les critiques anglo-saxones sont à l’image de ce paysage médiatique divisé : 5,77/10 sur « Rotten Tomatoes » et 44/100 sur « Metacritic ». Est-ce que pour autant, le film est condamné à ne pas connaître le succès ? Pas sûr quand on connaît l’accueil très dur réservé au « Roi Lion » en 2019. Il s’agit maintenant d’un des films les plus vus de l’histoire, même si Sonic n’arrivera sûrement pas à atteindre de tels sommets.

 
  • Le tueur n’a laissé aucune chance à Xavier Baligant. «
Malchance
» ou assassinat
?

    Meurtre de Xavier Baligant: un mystérieux SMS pour résoudre ce cold case?

    Été 2011 : Xavier Baligant est tué sur une aire d’autoroute française. Depuis, les enquêteurs font chou blanc. L’avocat de la famille demande une nouvelle expertise du téléphone de la victime, le dernier message reçu pouvant être un rendez-vous avec son meurtrier.

  • Même soutenu par Barack Obama, Joe Biden n’enflamme pas les foules américaines... mais les rassure.

    Joe Biden: nouveau cap pour l’Amérique?

    En tête dans les sondages, le candidat démocrate semble bien placé à 90 jours de l’élection présidentielle du 3 novembre. Plus posé mais aussi plus fade que Donald Trump.

  • OUVERTURE 20200707 Frou-frou Seine-4853

    Christine Bravo: «Ma vie au fil de l’eau»

    Christine Bravo se raconte au fil de l’eau, à bord du « Frou-Frou », un bateau qu’elle a rénové et sur lequel elle organise des croisières thématiques. De nos envoyées spéciales à Paris, Sophie Lagesse (texte) et Ingrid Otto (photos).

Signé duBus
Signé Stéphane Bern