L’ode à Annie Cordy

L’ode à Annie Cordy
M. Leroy

Il s’appelle « Annie », mais il aurait pu aussi bien s’appeler « Nini le film ». Le récit filmé de Cyrille Gallais, un jeune réalisateur français de 36 ans, est en cours de confection à Bruxelles. C’est là, dans la salle de montage de la société « Triangle 7 », que toute une vie de music-hall, de chansons populaires et de cinéma se remet en place comme par magie. Le projet se veut singulier. Il ne s’agit pas d’un énième portrait à base d’archives usées jusqu’à la corde, mais plutôt d’une rencontre, celle d’un jeune fan avec sa chanteuse favorite. Le courant...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern