Objectif: 1.600 km/h en voiture!

La tentative de record devrait intervenir en 2021, sur une piste du désert du Kalahari, nettoyée à la main de tout caillou sur 16 kilomètres de long… Des essais ont eu lieu en novembre dernier. Andy Green (57 ans) s’attaque à son propre record de 1997.
La tentative de record devrait intervenir en 2021, sur une piste du désert du Kalahari, nettoyée à la main de tout caillou sur 16 kilomètres de long… Des essais ont eu lieu en novembre dernier. Andy Green (57 ans) s’attaque à son propre record de 1997. - Photos : Isopix

Cet article est normalement réservé à nos abonnés. Découvrez-le en accès gratuit exceptionnel. Pour bénéficier d’un accès permanent à tous les articles du Soirmag, abonnez-vous (1 euro le premier mois, 5 euros ensuite).

Il est de ces objectifs plus ambitieux que d’autres, plus dangereux aussi. Le pilote britannique Andy Green (57 ans) ambitionne de battre le record absolu de vitesse au sol, à bord d’un véhicule qui ressemble davantage à une navette spatiale sur roues qu’à une voiture ! En novembre dernier, les tests menés sur une piste d’Afrique du Sud ont amené Green et son engin, baptisé « Bloodhound » (Limier) « SSC » (Super Sonic Car, voiture supersonique), au-delà de la barre des 600 miles par heure, soit au-delà des 1.000 km/h. Son objectif est d’aller beaucoup plus loin, beaucoup plus vite : atteindre les 1.000 miles par heure, soit dépasser les 1.600 km/h ! La tentative finale devrait avoir lieu en 2021.

Green et son équipe n’en sont pas à leur coup d’essai. Le 15 octobre 1997, au volant du « Thrust SSC », une fusée noire équipée de deux moteurs Rolls Royce d’avion de chasse Phantom (102.000 chevaux…), Andy Green a atteint 1.227 km/h sur une piste du désert du Nevada (États-Unis). Il est devenu ce jour-là le premier homme à passer le mur du son au sol, établissant dans le même temps un record du monde de vitesse que personne n’a battu jusqu’ici. Près de 23 ans plus tard, Andy Green est toujours vivant mais toujours aussi dingue, bien décidé à établir un nouveau record d’anthologie, se fixant une barre symbolique, les 1.000 miles par heure. Convertis en kilomètres/heure, cela fait 1.609,34… Inimaginable.

Le projet « 1.000 miles par heure » a été lancé en 2008. Et a déjà englouti quelques dizaines de millions d’euros. D’ailleurs, Andy Green cherche toujours des sponsors aujourd’hui, jouant la carte commerciale. « C’est un investissement rentable. Rien que nos tests de vitesse ont généré pour nos sponsors une couverture médiatique correspondant à dix ou quinze fois leur investissement. Bloodhound présente le meilleur de la science et de la technologie, c’est une aventure d’ingénierie mondiale à vitesse supersonique ! », explique le pilote sur le site du projet (www.bloodhoundlsr.com).

Moteur d’avion et propulseur de fusée

En novembre 2019, Andy Green a donc poussé son « Bloodhound » à 1.010 km/h (628 mph) en utilisant uniquement le moteur à réaction de l’engin, un réacteur Rolls Royce EJ200 d’un avion de combat Eurofighter Typhoon. Un second moteur, celui d’une fusée fonctionnant au propergol liquide, est en cours d’installation cette année en Grande-Bretagne. « Cette fusée donnera une augmentation de 75 % de la poussée », promet Green. Au total, le « Bloodhound » développera alors une puissance de 135.000 chevaux, l’équivalent de 150 Formule 1…

La tentative de record devrait intervenir en 2021, sur la même piste d’Afrique du Sud, dans le désert du Kalahari. Sur un ancien lac, une zone de boue séchée a été nettoyée (à la main) de tout caillou sur 16 kilomètres de long et 250 mètres de large. L’engin de 6,5 tonnes n’aura besoin que de trois secondes et demie pour parcourir, à 1.609 km/h, le mile qualificatif (1,6 km), qui permettra d’authentifier le record. L’appareil est équipé de grandes roues arrière de 90 cm de diamètre, fabriquées dans un alliage spécial de zinc et d’aluminium pour éviter de se déformer à 10.200 tours/minute. À pleine vitesse, ces roues effleurent à peine le sol. Des aérofreins (qui sortiront à 1.600 km/h), un parachute (qui se déploiera une fois la vitesse redescendue à 1.000 km/h) et des freins à disque (activés dès 400 km/h) sont prévus pour stopper la voiture fusée.

À titre de comparaison, le record de vitesse pour une « vraie » voiture de sport commercialisée est détenu par une Bugatti Chiron : 490 km/h. Il a été enregistré l’été dernier sur la piste d’essai du groupe VW à Ehra-Lessien, en Allemagne, par le pilote anglais Andy Wallace, 58 ans. Un quasi-sexagénaire comme Andy Green. Et on viendra encore dire que ce sont les jeunes qui sont des fanas de vitesse en auto…

 
  • Belgaimage

    François De Brigode, photographe du confinement

    Le journaliste de la RTBF partage au quotidien un cliché de la situation actuelle.

  • Belgaimage

    Soutenons nos héros: vos messages

    Vous êtes nombreux à avoir répondu à notre appel de soutien envers tous les héros du quotidien pendant ce confinement. Voici une sélection de vos encouragements précieux. Merci à vous tous !

  • Dominique Strauss Kahn and Myriam L Aouffir attend the 16th Marrakech International Film Festival. Marrakech, Morocco - 05/12/2016//COLLET_0005-111/Credit:GUILLAUME COLLET/SIPA/1612060209 *** local caption *** 00784161

    Le retour gagnant de DSK

    Neuf ans après l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn s’est refait une santé. Aussi discret dans les médias qu’actif dans les affaires…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern