Sami Bouajila pour «Un fils»: «Je n’ai jamais eu le désir de vivre en Tunisie»

Sami Bouajila pour «Un fils»: «Je n’ai jamais eu le désir de vivre en Tunisie»
DR

On sort de la projection de ce film chamboulé. C’est le propos que ce drame véhicule qui vous a séduit ?

Ce que j’ai aimé, c’est effectivement le propos, l’écriture, l’univers du metteur en scène, Mehdi Barsaoui, sa démarche, la maîtrise dont il faisait preuve pour un premier film… J’ai voulu faire un bout de chemin avec lui et tout ce que je sentais à la lecture du scénario s’est confirmé. Ce bout de chemin, ça a été ce tournage et, au final, ce film qui vous a bouleversée. Que...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern