Pairi Daiza: premières photos de Nuna et Quilaq, les ours venus du Danemark

DR
DR

Initialement, Pairi Daiza devait ouvrir ses portes ce samedi 21 mars, mais en raison de l’épidémie de coronavirus, cette ouverture a évidemment été postposée. En attendant des jours meilleurs, le parc a décidé de dévoiler des photos inédites de Nuna et Quilaq lors de leurs premières sortise. Ces deux femelles ours blancs sont arrivées il y a une semaine environ au parc de Brugelette.

Sur sa page Facebook, Pairi Daiza explique : « Nées au Zoo d’Aalborg (Danemark) en 2016, ces deux sœurs découvrent leurs vastes territoires dans la Terre du Froid, le nouveau monde qui vous attend en cette saison 2020. Cet hiver, les équipes de Pairi Daiza leur ont construit des territoires (espace extérieur, piscine d’eau salée non-chlorée, grotte de glace, etc.) parmi les plus grands et les mieux adaptés au bien-être de ces animaux nés parmi les hommes  ».

Nuna et Quilaq ont été accueillies dans le parc dans le cadre d’un programme international de sauvegarde de l’espèce. « Préservation du patrimoine génétique, recherches scientifiques pour mieux comprendre l’espèce, éducation des jeunes et des moins jeunes… les missions qui nous sont confiées sont d’ailleurs nombreuses. À ce propos, nous vous présenterons bientôt l’exposition permanente qui attend les visiteurs à côté des territoires des ours blancs. Une exposition animée, consacrée à ces animaux exceptionnels, mais aussi au réchauffement climatique, à ses conséquences sur la biodiversité, à la situation particulière vécue en Arctique et aux moyens d’agir dont chacun dispose, à son niveau, pour veiller à l’avenir de notre planète  », ajoute encore Pairi Daiza.

 
  • Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel ort vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

  • Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.