Soutenons nos héros: vos messages

Belgaimage
Belgaimage

Les superhéros Marvel peuvent aller se rhabiller !

« Nos superhéros, les vrais, ne sauvent pas le monde à coups d’effets spéciaux. Ils sont là, la peur au ventre, mais avec la volonté de faire leur travail pour le bien de chacun. Merci à tous ceux qui se dévouent, qui prennent des risques, quels que soient leur rôle et le secteur dans lequel ils travaillent. Malgré tous les bâtons mis dans leurs roues, ils font tous un travail fantastique. Chacun(e) est un(e) superhéros / héroïne. Merci du fond du cœur et bravo. »

Carol R. (Jemappes)

Confinement et solidarité

« La solidarité, elle aussi, est contagieuse. »

Isopix
Isopix

Jean O. (via mail)

Confucius l’a dit

«  “Il reste toujours un peu de parfum à la main qui donne des roses”, (Confucius). Merci pour votre générosité ! ».

Viviane K. (via mail)

Merci, merci, merci, 1.000 fois mercis

« Merci, merci, merci, 1.000 fois mercis à toutes les personnes qui de près ou de loin sont confrontées à ce fichu virus, à tous ceux qui, sans protection, ont continué leur travail pour notre bien-être, à tous ceux qui continuent à monter au front même en voyant leurs collègues tomber malade les uns après les autres. Bravo, chapeau, un immense MERCI !  »

Jacqueline Baudoin
Jacqueline Baudoin

Pol et Annette (Liège)

Cherchons le positif

« Pour soutenir nos héros, je voudrais leur dire combien nous leur sommes reconnaissants pour tout ce qu’ils font pour nous aider, dans la discrétion, la gentillesse, la patience et le dévouement, mettant leur vie en danger au service des autres ! Nous applaudissons tous les soirs à 20 heures à nos fenêtres et marquons des messages de remerciements, par exemple, sur nos sacs-poubelles. Cherchons le positif dans la situation que nous vivons : ne profiter que de l’essentiel, apprécier la générosité et le dévouement à leur juste valeur, être ouverts aux autres et surtout voir combien nous sommes des privilégiés (en temps normal) !  ».

Claudine G. (via mail)

De tout cœur avec vous !

« Je tiens à communiquer tout mon soutien, mes remerciements et mon admiration à tous ces travailleurs en première ligne : médecins, chercheurs, infirmières, aide-soignantes, personnel d’entretien/nettoyage, journalistes, pompiers, personnel des grandes surfaces, facteurs, hommes de la voirie, livreurs… sans lesquels nous ne pourrions combattre cet ennemi terrible qu’est le Covid-19 ! Merci, Bon courage, bravo, de tout cœur avec vous ! Que l’on se souvienne de leur travail précieux après ce combat !  ».

Nathalie P. (via mail)

Courage, on vous soutient !

« Pour traduire notre E-reconnaissance, souvent sincère, quelquefois maladroite. Nous qui sommes derrière la ligne de front. Confinés, avec tous les degrés possibles de difficultés, de complications, de stress, d’anxiété, voire de panique pour certains. On voudrait vraiment être avec vous, en première ligne. Applaudir tous les soirs à 20 heures donne du baume au cœur. Offrir des fleurs, des repas… c’est utile. Mais, après la « bataille », nous, les E-souteneurs, devrons devenir des souteneurs, politiquement, socialement… Sortir de l’émotivité spontanée de l’instant. On parle de guerre. Certes, il y a un agresseur qui nous attaque et nous décime. Mais, il ne le fait pas au nom d’une race, d’une religion, d’un système politique. Il vit sa vie de virus. Nos lieux de cloisonnement ne sont pas détruits. Notre décor de vie est intact. Nous ne sommes pas témoins de milliers de gens mutilés, déchiquetés dans nos rues, quels que soient le sexe, l’âge. Les seuls qui vivent cette réalité de guerre, sont tous les Services de Santé. (…) Dans « l’Après », il faudra les soutenir sur tous les plans. (…) Encore merci à tous. Nous vous soutenons, et, soutiendrons après, dans une bataille tout aussi dure, celle du choc socio-économique. Courage !  ».

R. Libert
R. Libert

Ralph L.

 
  • Johnny Hallyday et Catherine Deneuve: une folle passion cachée

    Catherine Deneuve et Johnny Hallyday en 1962.

    Un pacte d’amour secret et préservé : « Qu’est-ce qu’elle a de tellement exceptionnel Catherine Deneuve ? Elle a ce que les autres n’ont pas ». Voilà ce que répondait Johnny à son ami Gilles Lhote à propos de sa mystérieuse « Lady Lucille ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern