De retour avec un nouveau single, Vianney révèle avoir attrapé une version «soft» du coronavirus

Belgaimage
Belgaimage

Dans une interview accordée au Parisien, la première depuis plusieurs années, Vianney a révélé avoir attrapé le coronavirus. « J’ai chopé le truc. J’ai eu une fièvre et une toux de dingue, avec des complications, ça a duré quinze jours, mais je n’ai pas eu besoin d’être hospitalisé. C’était une version très soft, peut-être parce que je suis jeune… Mais ce qui m’arrive n’est pas important  », a-t-il expliqué, avant de parler de son nouveau single. Le chanteur dévoilera en effet le titre « N’attendons pas » ce jeudi matin. Ce single parait quatre ans après son dernier album.

La chanson, écrite et enregistrée avant le confinement, colle parfaitement à l’actualité, explique le chanteur au Parisien : « Cette chanson va donner le grand thème de l’album : n’ayons pas peur ! On est vivant dans l’imprévu  ». Si ce premier titre sort ce jeudi 7 mai, Vianney ne sait pas encore quand sortira son prochain album. Il explique avoir déjà enregistré « pas mal de choses  », tout en continuant à en « écrire d’autres  ».

Vianney revient ainsi après une longue pause, nécessaire après l’énorme succès de son dernier album, qu’il avait du mal à gérer. « Je reviens parce que j’ai des choses à dire, j’ai fait un voyage et j’ai envie de le raconter (…) Ma seule certitude, c’est que je prépare cet album comme si c’était le dernier de ma vie. (…) J’avais besoin de mettre mon ’moi’ en pause. Quand tu passes ton temps à parler de toi, que le monde tourne autour de toi, cela en devient malsain. En tout cas, moi, je ne suis pas fait pour ça. Je n’ai jamais voulu être une star  », explique-t-il. Le chanteur a également ajouté qu’il préférait rester dans l’ombre : « Aux NRJ Music Awards, lorsque Kendji a reçu un trophée pour une chanson que j’avais écrite, j’étais assis dans la salle, dans l’ombre, et j’étais le plus heureux. J’aime être dans la masse ».

 
  • Pluto: 90 ans d’aventures avec Mickey

    Disney

    Le chien de Mickey Mouse, un Saint-Hubert… belge, faisait sa première apparition en 1930 dans un dessin animé. S’il ne parle pas et ne porte pas de vêtements, il devient le canidé le plus célèbre du cinéma d’animation mondial et l’un des six personnages préférés de l’empire Disney…

  • Un membre d’OceansAsia montre les masques ramassés sur une plage de Hong Kong. On en retrouve aussi dans nos rues.

    Covid-19: l’inquiétante pollution

    Conséquence immédiate de la pandémie : une montagne de déchets, faite de masques, d’emballages à usage unique, de lingettes ou de matériel médical.

  • LE RAPPEUR

    C’est bon pour le moral: Najib Bauwens, un professeur rappeur

    Dans cette nouvelle série, « Soir mag » met à l'honneur des gens, des actions, des discours à l’esprit positif en souhaitant que celui-ci se répande largement. Cette semaine : durant le confinement, Najib Bauwens a créé des vidéos ludiques de ses cours pour maintenir le lien avec ses élèves.

  • Belgaimage

    Découvrez les recettes de cuisine de Downton Abbey

    On a adoré la série, aimé le film et rêvé d’être invité à la table des personnages créés par le magicien Julian Fellowes. Pour nous permettre de nous en approcher, Annie Gray publie « Downton Abbey – Le livre de cuisine ». En voici trois recettes en exclusivité pour « Soir mag ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern