Voilà pourquoi Elon Musk ne pourra pas légalement nommer son fils X Æ A-12

Elon Musk est maintenant papa de six garçons.
Elon Musk est maintenant papa de six garçons. - ©Belga

On vous l’annonçait hier, le patron du constructeur de voitures électriques Tesla et de la société spatiale SpaceX vient d’être papa pour la sixième fois. La bonne nouvelle a été annoncée sur Instagram il y a deux jours et la maman du bébé, Grimes (Claire Boucher de son vrai nom), a dévoilé le prénom donné à ce petit garçon : X Æ A-12.

Un prénom qui a toute une signification pour les parents, mais qui ne pourra, en toute logique, pas être accepté par les autorités de l’État de Californie, où la naissance du bébé a été déclarée.

Interrogé par le site TMZ, un superviseur du bureau des registres d’état civil du ministère de la Santé publique de Los Angeles a précisé qu’il était contraire à la loi californienne d’inclure des chiffres et des symboles dans un prénom. Seules les 26 lettres de l’alphabet peuvent être utilisées. Et ce n’est évidemment pas le cas pour X Æ A-12…

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern