Emma Stone nous livre ses conseils pour surmonter l’anxiété (vidéo)

Emma Stone
Emma Stone - BELGAIMAGE

L’organisation Child Mind Institute a fait appel à différentes stars pour sa campagne « We thrive inside » (« Nous nous épanouissons à l’intérieur ») à l’occasion du mois de la santé mentale instauré aux Etats-Unis. Le but est d’en apprendre plus sur la manière dont les personnalités surmontent la crise de coronavirus et d’aider les familles traversant une période difficile durant cette pandémie en récoltant des dons.

Emma Stone, star de « La La Land », fait partie des célébrités à avoir participé à l’initiative. La star a révélé quelques-uns de ses meilleurs conseils pour faire face au confinement.

L’un d’entre eux est de découvrir de nouveaux auteurs : « Des choses que j’ai aimé faire ont été de découvrir de nouveaux auteurs. C’est amusant d’entrer dans un nouveau monde dont je n’avais jamais entendu parler auparavant ».

Un second est de s’asseoir dix à vingt minutes par jour et méditer : « S’asseoir dix ou vingt minutes par jour et répéter un mantra fonctionne sur moi mais vous pouvez simplement compter vos respirations et il y a aussi des groupes gratuits sur Internet qui peuvent vous aider à exercer la méditation. »

La danse est également l’une des activités favorites de l’actrice lorsqu’elle se sent angoissée. Mais c’est l’écriture qui, selon elle, est le meilleur moyen d’extérioriser ses émotions : « Ecrire, écrire, écrire. Je ne me relis pas. Je le fais avant d’aller me coucher pour que mes inquiétudes et mes pensées ne perturbent pas mon sommeil. »

Victime d’anxiété sévère

Et ce n’est pas pour rien si Emma Stone en connaît un rayon sur l’anxiété. Elle-même victime d’anxiété sévère, c’est à l’âge de 7 ans qu’est survenue sa première crise d’angoisse : « J’étais chez une amie, et tout d’un coup, j’ai eu l’impression que la maison était en feu et qu’elle était en train de brûler. J’étais assise dans sa chambre et évidemment, sa maison n’était pas en train de brûler, mais tout en moi pensait qu’on allait mourir », confiait-elle en 2018.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern