«Top Chef»: le belge Mallory Gabsi poursuit l’aventure et met l’ambiance dans l’émission (vidéos)

Capture d’écran - M6
Capture d’écran - M6

Mallory Gabsi est en quart de finale. Un petit Belge s’est donc glissé parmi les quatre derniers candidats de l’émission culinaire de M6, également diffusée sur RTL-TVI. Une performance à ne pas sous-estimer et il se pourrait bien que le cuisinier de l’équipe d’Hélène Darroze – désormais passé chez Michel Sarran à la suite de l’élimination de Diego – batte le record noir-jaune-rouge de « Top Chef ». Et s’il allait décrocher le titre ? Rien n’est moins sûr tant les autres candidats semblent compétents.

Toujours est-il que le jeune Belge a à nouveau convaincu ce lundi 11 mai. S’il n’a pas brillé autant qu’il le voulait sur la première épreuve proposée par sa cheffe Hélène Darroze –, il a ensuite su saisir son ticket pour les quarts de finale en charmant les papilles alertes du chef Mauro Collagreco avec une recette de fruits de mer convaincante. « C’est beaucoup d’émotion », a pointé le jeune Belge de 22 ans qui a pu ainsi s’éviter une dernière chance.

Une complicité qui transpire à l’écran

Mais ce n’est pas qu’en cuisine que Mallory Gabsi charme son monde. Véritable personnage dans cette onzième saison, il a reçu, dans cet épisode, la visite de sa maman qui avait donc fait le déplacement depuis le plat pays. Pour une séquence émotion entre une mère et un fils. « Elle est là, toute souriante, toute belle, les yeux qui pétillent de me voir, j’adore », jubile le candidat qui lit alors une lettre émouvante signée par sa maman.

Est venu le moment de parler de l’accident qui a coûté un œil au jeune cuisinier. Et visiblement, sa maman n’a pas traîné pour remettre son fils en selle après ce drame. Elle lui a ainsi posé un ultimatum : « Tu n’es pas handicapé, tu as deux mains, deux jambes, donc tu vas travailler. Je lui ai donné 15 jours pour trouver du travail et le 17e jour, il a trouvé du boulot dans un beau restaurant où il avait envie d’aller ». Elle reconnaît avoir été « un peu dure » avec son fils qui, de son côté, veut faire passer un message : « Je suis là pour montrer qu’il ne faut pas baisser les bras, leur donner de la force aussi ».

Bien sûr, la complicité entre mère et fils a pu sauter aux yeux des téléspectateurs. Surtout quand elle a rejoint le jeune chef en cuisine. Là, Mallory a enchaîné les plaisanteries, jusqu’à faire croire à sa mère qu’il s’était coupé le doigt à cause d’elle. Fameux farceur ce Mallory. Espérons simplement que Belge saura convertir cette bonne humeur en soif de victoire et qu’un compatriote décrochera le trophée « Top Chef ».

 
  • Johnny Hallyday et Catherine Deneuve: une folle passion cachée

    Catherine Deneuve et Johnny Hallyday en 1962.

    Un pacte d’amour secret et préservé : « Qu’est-ce qu’elle a de tellement exceptionnel Catherine Deneuve ? Elle a ce que les autres n’ont pas ». Voilà ce que répondait Johnny à son ami Gilles Lhote à propos de sa mystérieuse « Lady Lucille ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern