Au Viêt Nam, sur les traces de «l’Amant»

La maison de l’Amant.
La maison de l’Amant. - YVDC

Sorti en 1984, Prix Goncourt, « L’Amant » est sans doute l’un des livres les plus lus et les plus connus de Marguerite Duras. Il a été traduit en une vingtaine de langues, vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires et adapté au théâtre et au cinéma.

L’histoire, de l’aveu même de l’auteure, est d’inspiration autobiographique. Marguerite Duras, née Donnadieu, y conte un épisode de sa vie, alors qu’elle a un peu plus de 15 ans et qu’elle vit, aux côtés de sa mère et de ses deux frères, dans un quartier pauvre de Sa Dec, dans l’Indochine...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Le terrible mal de dos de Laurent

    Isopix

    Il se déplace avec une canne et doit consulter d’urgence. Mais, pour lui, ses problèmes sont intimement liés au stress de son affaire judiciaire !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern