À la télé ce soir: «L’amour est dans le pré» et «Le brio»

À la télé ce soir: «L’amour est dans le pré» et «Le brio»
Capture d’écran

C’est la fin du week-end, une soirée devant la télé semble être le plan parfait. Le Soir Mag a tout prévu pour vous, suivez le guide !

L’amour est dans le pré, à 20h40 sur RTL-TVI

Sandrine Dans a sillonné les routes de Wallonie à la recherche de célibataires à la recherche de l'amour. Cette année encore, leurs histoires vont émouvoir les téléspectateurs. Cette première émission permet de découvrir les personnalités des dix agriculteurs qui participent à cette 12e saison.

Le brio, à 21h05 sur France 2

Un jour, Neïla Salah, étudiante à Assas, arrive en retard. Pierre Mazard lui fait des remarques que tous jugent racistes. Son intervention est filmée et diffusée sur Internet : la direction de l'université demande au professeur de se racheter. Il doit former la jeune femme à un concours d'éloquence...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Le professionnel, à 20h sur Club RTL - Quatre étoiles

de Georges Lautner (1981)

L’apogée dans la (ô combien !) fructueuse collaboration entre Belmondo et le père des « Tontons flingueurs ». Une ambiance de thriller unique, des rebondissements malins, une poursuite automobile d’anthologie (réglée par Rémy Julienne bien sûr<UN>!), de l’humour grâce à de vraies « perles » de Michel Audiard, et une BO récupérée par Bébel lui-même dans le catalogue d’Ennio Morricone. Intitulé « hi Mai », générique deviendra le « tube » de l’été 82 en France, et aujourd’hui encore, le « aestro »confirme toujours son étonnement.

RoboCop 2, à 20h05 sur La Deux - Trois étoiles

d’Irvin Kershner (1990)

Grand spécialiste du cinéma d’action, l’auteur de « L’empire contre-attaque », « Raid sur Entebbe » et autre « Jamais plus jamais » a terminé sa carrière avec cette suite réussie du « pilote » de Paul Verhoeven où Peter Weller, ensuite devenu réalisateur de télévision, incarne pour la dernière fois le héros futuriste des Edward Neumeier et Michael Miner.

Le dernier train de Gun Hill, à 20h50 sur Arte - Trois étoiles

de John Sturges (1958)

Sur le thème du justicier isolé ou presque cher aux grands classiques du genre (« Le train sifflera trois fois », « 3h10 pour Yuma », « Rio Bravo », etc.), une variation pas gratuite du tout, eu égard au formidable duel d’acteurs que se livrent Anthony Quinn et Kirk Douglas, le dernier des géants qui vient de s’en aller à l’âge de 103 ans.

Le brio, à 21h05 sur France 2 - Trois étoiles

d’Yvan Attal (2017)

Après un « Do not disturb » complètement raté et un « Ils sont partout » rédempteur, le natif de Tel-Aviv fait totalement mouche avec cette comédie dans le parfait air du temps, où Daniel Auteuil et la chanteuse Camélia Jordana – élue César du meilleur espoir féminin – jouent en parfaite complicité.

Brillantissime, à 20h25 sur La Une - Une étoile

de Michèle Laroque (2018)

La première réalisation de la… très bientôt sexagénaire niçoise (c’est pour le 15 juin) est plutôt brouillonne et ennuyeuse malgré quelques moments sympathiques, en fait, essentiellement ceux où intervient Kad Merad en psy secrètement amoureux de l’auteure jouant la parfaite épouse et mère abandonnée.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern