«On n’est pas couché»: le comportement de Bernard-Henri Lévy choque les téléspectateurs (vidéo)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

En arrivant comme en repartant, Bernard-Henri Lévy a serré des mains sur le plateau d’« On n’est pas couché ». Une pratique qui a pu choquer les téléspectateurs tant les experts ont préconisé, ces derniers mois, d’éviter ce salut d’habitude classique en raison des gestes barrières mis en place dans le cadre de la prévention face au coronavirus.

« Si jamais on meurt cette semaine… »

Ce samedi 20 juin, le philosophe français était l’invité de Laurent Ruquier dans le talk-show de France 2. L’homme de 71 ans venait présenter son livre « Ce virus qui rend fou ». « C’est normal, c’est raccord avec son livre au fond », a tempéré Laurent Ruquier quand il a remarqué que BHL ne se rendait pas directement à son siège mais préférer saluer physiquement ses futurs interlocuteurs du soir, dont l’animateur mais aussi Laetitia Krupa et Claude Askolovitch.

« Je veux bien vous serrer la main, il n’y a pas de problème parce que c’est vrai qu’il faut être raccord avec ce qu’on dit et vous l’êtes en serrant la main puisque le titre de ce livre est ‘Ce virus qui rend fou’. Nous, on a pris le risque, vous avez vu. Si jamais on meurt cette semaine, on pourra dire qu’on a eu tort », a plaisanté Laurent Ruquier. De son côté, Bernard Henri Lévy s’est expliqué :

« Ce n’est pas le premier virus de la modernité. Il y a eu dans l’époque d’aujourd’hui et celle dont je me souviens des virus encore plus méchants, encore plus contagieux que le Covid-19 ».

« Crime contre la civilité »

BHL a respecté le confinement tant qu’il était d’application en France. Néanmoins, il considère désormais que « se serrer la main est un beau geste, un geste de fraternité, un geste républicain ». « Tout ce qui met des barrières, des frontières […] va contre les bons aspects du monde d’avant ». Au moment de quitter le plateau, le philosophe a à nouveau serré les mains. « Il faut être cohérent », a alors souligné Laurent Ruquier.

Résultat, les réseaux sociaux se sont emballés, comme l’épingle Le Figaro qui cite plusieurs commentaires. De nombreuses critiques ont été publiées par les internautes qui y voient là un profond manque de respect. BHL, probablement alerté par la polémique, s’est expliqué sur Twitter. Et il ne regrette rien : « Ceux qui, comme le Dr Fauci, conseiller de Trump, prédisent la fin du serrage de mains ne savent pas le crime contre la civilité qu’ils commettent. La séquence d’‘ONPC’ fut le rappel, sans le vouloir, d’un bon geste : fraternité des paumes, droiture des intentions, égalité des sujets ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern