Les insectes passent à l’attaque

Photonews
Photonews

Deux éléments se sont conjugués pour expliquer la hausse indiscutable du nombre de cas de piqûres d’insectes. D’une part, l’hiver doux et la très belle fin de printemps agrémentée d’une hausse des températures, qui ont contribué à l’émergence en masse d’insectes un peu partout sur le territoire belge. Tous heureusement ne sont pas des « piqueurs ». Et, d’autre part, le confinement qui a déclenché une ruée vers les forêts et les jardins. Ceux qui ont la chance de disposer d’un coin de verdure personnel s’en sont donné à cœur joie cette saison, cédant pour bon nombre aux plaisirs...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern