Incendie de Nantes: malaise sur CNews qui croit interviewer le Randwais placé en garde à vue (vidéo)

Incendie de Nantes: malaise sur CNews qui croit interviewer le Randwais placé en garde à vue (vidéo)
Capture d’écran Twitter

C’est un cafouillage comme il y en rarement. Ce dimanche 19 juillet, CNews prend la décision de retransmettre un duplex depuis le commissariat de Nantes. Le Rwandais placé en garde à vue dans le cadre de l’incendie de la cathédrale de Nantes serait devant le bâtiment et une foule de journalistes est déjà sur place pour lui poser quelques questions. Mais très rapidement, il devient clair qu’il y a un problème.

L’homme reste tétanisé devant de nombreux micros, dont ceux de BFMTV, d’Europe 1, LCI et RTL. Après quelques secondes, une personne présente sur place émet un doute : « Je pense que peut-être ce n’est pas la bonne personne ». En effet, il ne s’agit pas de la personne interrogée par la police mais d’une personne lambda.

Sur le plateau de CNews, le présentateur Patrice Boisfer est visiblement consterné par ce qu’il vient de voir, faisant un signe de désapprobation de la tête alors qu’il réapparait sur l’écran. Mais trop tard, le mal est fait. Quelque peu embarrassé, il tente de rattraper le coup comme il peut, enchaînant sur les informations à propos de l’incendie de la cathédrale. Un peu plus tard, Patrice Boisfer écrira sur Twitter : « Sachez que je fais encore la même tête. Toujours aussi surpris. Je tiens surtout à m'excuser pour cette séquence qui me serre le cœur ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern