À la télé ce soir: «Fort Boyard» et «Les touristes»

À la télé ce soir: «Fort Boyard» et «Les touristes»
Capture d’écran

Soirée divertissement en perspective. Voici les propositions du Soir Mag pour ce vendredi.

Fort Boyard, à 20h30 sur La Deux

Une équipe composée de six personnalités part à la quête des clefs qui donnent accès à la salle du trésor du fort Boyard. Chaque équipe joue pour une association caritative. Ce soir, l’équipe sera composée d’Éric Antoine, Jérémy Ferrari, Capucine Anav, Gil Alma, et Le cas Pucine. Ils joueront pour l’association Magie à l’hôpital.

Les touristes, à 21h05 sur TF1

Camille Lellouche, Camille Cerf, Artus, Booder, Jarry et Cartman, les «touristes» du jour, partent en immersion chez les sapeurs-pompiers pour une aventure faite de dépassement de soi, de fous rires et d'émotions en pagaille. Car pour Arthur, l'objectif du challenge est clair : faire de ces bras cassés de vrais pompiers. Pour cela, rien ne leur sera épargné.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Paris brûle-t-il ?, à 13h35 sur Arte - Quatre étoiles

de René Clément (1966)

Dans la foulée du « Jour le plus long », cette coproduction franco-américaine ne propose pas qu’un défilé de stars, mais bien une formidable reconstitution de la libération de Paris en août 1944, d’après l’ouvrage de référence coécrit par Dominique Lapierre et Larry Collins, avec en point d’orgue le rôle déterminant du général Dietrich von Choltitz magistralement incarné par Gert Fröbe.

Planète 51, à 20h sur Club RTL - Trois étoiles

de Jorge Blanco, Javier Abad et Marcos Martinez (2009)

S’inspirant largement du célèbre « ET » de Spielberg, et réalisé en Espagne dans une coproduction avec la France et… les États-Unis, ce dessin animé très vivace rappelle les fameux « cartoons » des studios Hanna & Barbera. L’univers graphique de l’ouvrage évoque d’ailleurs de façon joliment nostalgique celui des années 50, époque hollywoodienne, justement, des films de Martiens. Les gags espiègles s’accumulent à un rythme suffisant pour captiver l’attention de tous les publics. La version française bénéficie d’excellents dialogues et des voix de Vincent Cassel, Dimitri Rataud, Sara Martins, Martial Courcier.

Le casse du siècle, à 22h35 sur La Une - Deux étoiles

de Michael Radford (2007)

Le vieillissant – mais toujours aussi classe ! – Michael Caine et la sémillante Demi Moore sont les complices de ce savoureux récit de cambriolage à l’ancienne, ce qui est normal puisque l’action se situe au début des sixties, époque sans téléphones cellulaires ni ordinateurs.

Speed 2 : cap sur le danger, à 20h sur AB3 - Une étoile

de Jan De Bont (1997)

Le numéro un avait révélé Sandra Bullock et obtenu deux Oscars en 1994. Cette suite maritime dut se contenter du «<UN>Razzie Award de la pire suite de l’année<UN>». Un peu sévère. On a fait bien pire. Et au générique, il y a quand même Willem Dafoe et Lois Chiles, la James Bond Girl de «<UN>Moonraker<UN>», l’une des plus séduisantes de la galerie.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern