Dans «Affaire conclue», Sophie Davant empêche une candidate d’accéder à la salle des ventes

Capture d’écran - YouTube
Capture d’écran - YouTube

Dominique se présente : avec elle, la candidate d’« Affaire conclue » amène un hanap fabriqué à Longwy. L’objet lui vient de sa grand-mère et possède une forte valeur sentimentale. Mais pas uniquement puisque cette aide-soignante de 57 ans espère aussi en retirer une forte valeur financière. Et pour cause puisque cette faïencerie, très réputée, est inscrite au patrimoine culturel français.

Diem Crenais a vite calmé les ardeurs de Dominique, remettant en question l’authenticité de ce hanap. La commissaire-priseur s’explique, comme le montre la vidéo publiée par nos confrères de Sudinfo  : « Quand je regarde en dessous, la marque n’est pas bien mise, elle est un peu floue. Ce n’est pas très clair. Étant donné la marque qui n’est pas claire, je ne peux pas avec ceci vous déterminer qu’il s’agit forcément d’un bon. De même, en termes de finition, c’est quand même un peu flou. La ligne n’est pas nette, donc on est sur un produit qui n’a pas la qualité optimale. Si on prend tous ces facteurs-là, je ne peux pas affirmer qu’il s’agit d’un Longwy véritable ».

Sur le plateau, tout le monde s’est retrouvé un petit peu gêné face à cette expertise pour la moins perturbante. Résultat, Sophie Davant a dû prendre les devants en refusant à la candidate l’accès à la salle des ventes et aux acheteurs, comme l’épingle Sudinfo : « Dans ces cas-là, je ne peux pas donner le passe. Je vais vous interdire de salles des ventes, même si c’est triste ». Dominique n’est pas pour autant blacklistée, elle pourra évidemment revenir avec un autre objet à proposer.

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern