Elle souhaite recruter un tueur à gages… mais tombe sur un site parodique et finit en prison

Capture d’écran - wxyz.com
Capture d’écran - wxyz.com

Pour en finir avec son ex-mari, Wendy Wein était prête à tout, même à engager un tueur à gages pour que celui-ci tue l’homme avec qui elle a partagé sa vie. Résultat, cette habitante de South Rockwood, dans le Michigan, a fait le tour de la toile pour finir par dénicher un site qui offrait ce genre de prestation. Après avoir complété un formulaire en ligne, Wendy Wein a offert la somme de 5.000 dollars, ce à quoi elle rajoutait les éventuels frais de déplacement du tueur.

Une somme rondelette, d’autant plus qu’il s’agit d’un site parodique et que le service dit de « tueur à gages » était proposé sur le ton de l’humour, comme le racontait WXYZ Detroit ce mardi 21 juillet. Face à la menace, l’administrateur du site web a contacté la police qui a organisé un faux rendez-vous afin de coincer Wendy Wein. L’Américaine de 51 a donc été interpellée par les autorités.

Mise en examen pour « sollicitation en vue de commettre en meurtre » et « utilisation illégale d’un ordinateur pour faciliter un crime », Wendy Wein est actuellement en prison dans l’attente de son procès, comme le pointe Ulyces. L’homme en charge de l’enquête estime lui qu’une vie – celle de l’ex-mari – « a réellement été sauvée » et qu’il est « très surprenant que quelqu’un ait pu penser qu’il s’agissait d’un vrai site web ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern