Racisme, intimidation, ambiance au travail: le show d’Ellen DeGeneres sous le coup d’une enquête interne

BelgaImage
BelgaImage

Polémique pour « The Ellen DeGeneres Show », le talk-show ultra-célèbre des États-Unis. Plusieurs témoignages recueillis par BuzzFeed qui leur a consacré un article à la mi-juillet font état de conditions de travail qui posent question au sein de l’émission de NBC produite par Telepictures et distribuée par la Warner Bros. Television. La société de production a décidé de lancer une enquête interne qui devra se centrer sur les interviews des collaborateurs actuels mais aussi d’anciens de la maison au sujet de leurs expériences dans les coulisses du show.

Telepictures et la Warner Bros. Television n’ont pour l’heure pas commenté le sujet, Ellen DeGeneres non plus. Pour autant, la controverse est réelle. Les témoignages recueillis par le média américain évoquent des micro-agressions, mais aussi des « blagues » racistes, notamment sur la ressemblance de deux employées noires portant la même coiffure, comme le note le Huffington Post. Nos confrères français poursuivent : « Plusieurs employés assurent également avoir été licenciés après des arrêts maladie ou des congés liés à la perte d’un proche. Une autre, ‘fatiguée d’entendre des commentaires sur son origine ethnique’ et mise à l’écart après avoir dénoncé ces discriminations, aurait préféré quitter son poste ».

Face à ces accusations, les producteurs de l’émission ont adressé une lettre commune à BuzzFeed dans laquelle ils expliquent avoir le « cœur brisé ». « Ce n’est pas ce que nous sommes et ce que nous nous efforçons d’être, ni la mission qu’Ellen nous a fixée ». Comme le rappelle le Huffington Post, ce n’est pas la première fois que la polémique s’empare cette année du show de l’animatrice américaine. En plein coronavirus, Variety épinglait la façon avec laquelle les salariés étaient abandonnés par la production. Tandis que le garde du corps d’Ellen DeGeneres évoquait le comportement « humiliant » de la présentatrice à l’égard des personnes qui l’entourent dans le monde du travail. Désormais, on n’attend donc plus que les explications de la principale intéressée.

 
  • Le tueur n’a laissé aucune chance à Xavier Baligant. «
Malchance
» ou assassinat
?

    Meurtre de Xavier Baligant: un mystérieux SMS pour résoudre ce cold case?

    Été 2011 : Xavier Baligant est tué sur une aire d’autoroute française. Depuis, les enquêteurs font chou blanc. L’avocat de la famille demande une nouvelle expertise du téléphone de la victime, le dernier message reçu pouvant être un rendez-vous avec son meurtrier.

  • Même soutenu par Barack Obama, Joe Biden n’enflamme pas les foules américaines... mais les rassure.

    Joe Biden: nouveau cap pour l’Amérique?

    En tête dans les sondages, le candidat démocrate semble bien placé à 90 jours de l’élection présidentielle du 3 novembre. Plus posé mais aussi plus fade que Donald Trump.

  • OUVERTURE 20200707 Frou-frou Seine-4853

    Christine Bravo: «Ma vie au fil de l’eau»

    Christine Bravo se raconte au fil de l’eau, à bord du « Frou-Frou », un bateau qu’elle a rénové et sur lequel elle organise des croisières thématiques. De nos envoyées spéciales à Paris, Sophie Lagesse (texte) et Ingrid Otto (photos).

Signé duBus
Signé Stéphane Bern