La marine marchande belge, parent pauvre de la guerre

Le temps de survie était de 45 minutes dans une eau à 3ºC, de 30 minutes dans une eau à 0ºC, et de seulement 10 minutes dans une eau à −3 ºC.
Le temps de survie était de 45 minutes dans une eau à 3ºC, de 30 minutes dans une eau à 0ºC, et de seulement 10 minutes dans une eau à −3 ºC. - DR

Cette discrétion est injuste, car notre marine marchande a été au cœur même de l’effort de guerre et est la force belge qui a subi les pertes les plus importantes avec 34,4 % des hommes et 64 % des navires. Lors de la Bataille de l’Atlantique, malgré les pertes effroyables, sans discontinuer, par tous temps, tous feux éteints la nuit, sans attendre les traînards et sous la menace perpétuelle du torpillage, les marins assuraient le ravitaillement des Alliés.

Roger Machielsen, qui fit partie de ces marins, raconte en détail la vie à bord...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Diana: son rêve, ses amours, sa tragédie

    La princesse Diana photographiée en 1996.

    La quatrième saison de « The Crown » sera prochainement disponible. La famille Windsor va s’agrandir et accueillir un nouveau personnage : la future épouse du prince Charles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern