En direct sur la BBC, une journaliste est violemment projetée à terre durant l’explosion qui a touché Beyrouth (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

En fin de journée ce mardi 4 août, une double explosion a secoué Beyrouth, capitale du Liban. Une cargaison de plus de 2000 tonnes de nitrate d’ammonium serait à l’origine de la catastrophe, qui a causé une centaine de morts et plusieurs milliers de blessés.

Au même moment, la journaliste Maryam Toumi était en pleine interview en direct pour la BBC avec le chef de projet à l’Agence marocaine pour l’énergie durable quand son bureau a été touché par les explosions qui ont ravagé Beyrouth. La violence et la puissance de celles-ci ont projeté la journaliste au sol, rapporte La Libre. Juste avant, alors que Maryam Toumi est en train de parler, les murs se sont mis à trembler et tout le mobilier s’est déplacé violemment, entraînant la journaliste et sa caméra par terre.

L’interlocuteur de la jeune femme, choqué, ne comprend pas ce qu’il se passe, bien qu’il entende celle-ci gémir. Il reste assis, sans bouger, comme pétrifié, avant de montrer les images à l’une de ses collaboratrices. Une alarme se déclenche ensuite, avant que la journaliste se relève péniblement mais visiblement en bonne santé.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern