Accueil Culture

Sophie Letourneur pour «Énorme»: «Le film devrait soulager certains hommes»

Avec « Énorme », elle signe une comédie déroutante où elle renverse les clichés sur la grossesse et le couple.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 4 min

Comment vous est venue l’idée de ce film ?

Je voulais parler de la complexité de la reproduction, de la grossesse, du couple… Dire que les places de chacun ne sont pas si définies. Je voulais aussi parler des nouveaux pères, parler de ces couples où la mère se prend d’amour infini pour son bébé à venir et exclut son conjoint de l’expérience. Sauf qu’ici, c’est lui qui s’approprie la grossesse, lui qui a envie d’un enfant, pas elle. Je trouve important aussi de faire des portraits d’hommes différents de ce que l’on voit habituellement, cela participe à la redéfinition des genres et des codes. Ici, par exemple, c’est sur lui que pèse la charge mentale du couple qu’on attribue généralement à la mère. On oublie qu’il y a pas mal d’hommes qui souffrent des injonctions de virilité classiques, de ce qu’ils sont censés représenter dans la société. Le film devrait en soulager certains !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs