Après une fête, Cécile Djunga écartée par la RTBF et placée en quarantaine (vidéo)

Capture d’écran - Facebook
Capture d’écran - Facebook

Les téléspectateurs ne verront pas Cécile Djunga à la tête du « Culture Club » de la chaîne Tipik, et ce pendant deux semaines. Ce mercredi 23 septembre et le mercredi suivant, l’animatrice de la RTBF sera remplacée par l’un de ses chroniqueurs, Vincent Bilaroch. Une décision prise par la chaîne qui joue ici la sécurité.

En effet, Cécile Djunga, qui vient juste de lancer cette nouvelle émission, a été placée en quarantaine. Comme le précise Sudinfo, elle a été en contact avec une personne infectée par la Covid-19 lors d’une fête « entre amis qui se serait élargie ». L’animatrice du « Culture Club » a ensuite été testée au coronavirus : pour un résultat négatif.

Qu’à cela ne tienne, le service public a pris la décision de se passer de son animatrice afin de ne prendre aucun risque. La RTBF a confirmé l’information à nos confrères : « Peu importe le résultat du test. La quarantaine est d’office imposée qu’il soit positif ou négatif ». Une mesure de sécurité qui va tenir Cécile Djunga éloignée des plateaux de télévision au moins jusqu’au 7 octobre prochain.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • 1-22278647_10155990153115934_2035067948_n-1

    Opération Shoe-Box: du bonheur en boîte

    À travers cette initiative solidaire, l’association Les Samaritains appelle à la générosité des Belges pour gâter, à leur manière, les personnes sans abri ou défavorisées.

  • Son père l’abandonne à six ans. Audrey Hepburn en restera angoissée pour la vie, cherchant l’affection auprès d’autres hommes. Une blessure qui ne se refermera jamais.

    Audrey Hepburn: une vie d’épreuves

    Derrière l’image glamour, tout en élégance et en charme, l’actrice soignait ses blessures. Un documentaire britannique de la réalisatrice Helena Coan révèle la part de souffrances et d’échecs personnels de la star.

  • Belgaimage

    Les chercheurs de pharaons (12)

    Dans un livre passionnant qui vient d’être réédité, Michel Duino retrace notamment la découverte du tombeau de Ramsès II. Un roman vrai qui se lit comme un polar. Nous publions cette partie de l’ouvrage sous forme de feuilleton.