«Vivre quitte à mourir»: Nicolas Bedos lance un appel contre les mesures anti-coronavirus et crée la polémique

BelgaImage
BelgaImage

Tollé anticipé par le principal intéressé, mais tollé quand même : « Vivez à fond, tombez malades ». Sur Twitter, Nicolas Bedos s’est lancé, dans la nuit du 23 au 24 septembre, dans un texte endiablé sur « les lâches directives gouvernementales », n’hésitant pas à demander à ses abonnés de cesser de respecter les interdits lancés par l’État français. Un discours qui tombe alors que, comme le note le Huffington Post, les indicateurs coronavirus repartent à la hausse chez nos voisins et que de nouvelles mesures ont été décidées par l’exécutif français.

Sur le réseau social aux 280 caractères, Nicolas Bedos a écrit : « Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très fragiles (quand ils le souhaitent, ce qui n’était pas le cas de mon père, meurtri à mort d’être privé de notre amour). Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir (nos aînés ont besoin de tendresse davantage que de nos précautions ».

Des réactions à la pelle

Il poursuit : « Vivons à fond, embrassons-nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons ». Dans un deuxième message, Nicolas Bedos annonce qu’il sait déjà que son message va provoquer la colère de certains : « En ce monde de pisse-froid, de tweets mélodramatiques et de donneurs de leçons, ce message sera couvert d’affronts mais peu m’importe ». Anticipation réussie puisque les messages ont afflué sur la toile, au moment de critiquer la prise de position hasardeuse du réalisateur du prochain « OSS117 ».

Comme le remarque le Huffington Post, de nombreux internautes ont donc réagi. Parmi eux, un professeur de médecine a lancé une proposition pour la moins ironique à Nicolas Bedos, en réaction : « Est-ce que du coup vous seriez dispo pour venir nous donner un petit coup de main pour remplir les listes de garde en réanimation car nous allons dans les prochains jours être contraints à doubler nos effectifs la nuit ? Moi aussi je souhaite ‘vivre à fond’… »

Mais un message a eu plus de succès que les autres : le témoignage d’une femme de 55 ans qui explique être immunodépressive. Elle écrit : « Savez-vous que les seules choses qui me protègent sont le masque et les gestes barrières… Si une personne suit votre avis et s’approche de moi avec le virus je suis morte et je n’ai pas envie de mourir… Je veux voir grandir mes petits enfants… Je veux vivre et pas mourir parce que porter un masque devient si on écoute les gens la pire des tortures… Laissez-moi rire… » Reste à savoir si les multiples réactions feront changer d’avis le principal intéressé, Nicolas Bedos.

 
  • Diana: son rêve, ses amours, sa tragédie

    La princesse Diana photographiée en 1996.

    La quatrième saison de « The Crown » sera prochainement disponible. La famille Windsor va s’agrandir et accueillir un nouveau personnage : la future épouse du prince Charles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern