Argentine: une vidéoconférence du Parlement suspendue par un député embrassant le sein de sa femme (vidéo)

Argentine: une vidéoconférence du Parlement suspendue par un député embrassant le sein de sa femme (vidéo)
BelgaImage

Les discussions parlementaires peuvent être longues et ennuyantes. Mais en l’occurrence, celle-là n’a pas manqué de faire parler d’elle. Pour respecter les mesures de sécurité sanitaire, une partie des députés argentins a été invitée à rester chez eux et à utiliser l’application Zoom. Alors que la session se déroule normalement, un détail capte l’attention sur le grand écran installé au sein du Parlement : une femme prend ses aises aux côtés de l’un des députés connectés, s’assied sur lui et ce dernier se permet de sortir son sein de son t-shirt pour l’embrasser avec sensualité. Depuis, l’homme en question, Juan Emilio Ameri, 47 ans, est au milieu d’une tempête médiatique.

« Je me sens honteux »

Rapidement, l’incident est repéré, provoquant d’abord l’interruption puis la suspension du Parlement. « Tout au long de ces mois en télétravail nous avons vécu différentes situations où un député s'est endormi ou un autre s'est caché, mais aujourd'hui nous avons vécu une situation qui dépasse les règles de bienséance de cette maison », a déclaré le président du Parlement, Sergio Massa. Peu après, une décision radicale est prise : Juan Emilio Ameri, député de la province de Salta (au nord-ouest du pays, à la frontière avec le Chili et la Bolivie), est suspendu. Dans les cinq jours, il devrait connaître quel serait sa sanction définitive.

Ce dernier a ensuite tenté d’expliquer son geste, expliquant « se sentir très mal, stressé et honteux ». « Ici, dans tout l'intérieur du pays, la connexion est très mauvaise. Ma conjointe est sortie des toilettes, je lui ai demandé comment étaient ses prothèses et je l'ai embrassée, car il y a dix jours elle a été opérée pour des prothèses mammaires », explique le député, membre de la coalition au pouvoir Frente de Todos, qui en a profité pour s’excuser auprès de sa femme qui « ne cesse de pleurer », de ses filles et de ses proches. Selon ses dires, la connexion avait été interrompue et, croyant que celle-ci n’était toujours pas rétablie, il s’est permis ce moment de détente avec sa femme. Pas de bol pour lui, il semble que l’application ait redémarrée toute seule, permettant ainsi au monde entier de voir la scène.

Pas une première

Du côté du président du Parlement, on ne décolère pas, Sergio Massa estimant même que l’incident a « discrédité toute la classe politique », comme le fait savoir le Buenos Aires Times. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que des législateurs « dépassent les limites » en Argentine, Sergio Massa citant notamment la fois où certains de ses collègues buvaient du whisky ou encore s’endormaient. « Si nous n'agissons pas rapidement, les gens perdent le respect de la politique », a-t-il conclu.

Quant à Juan Emilio Ameri, il ne s’agit pas de la première fois que celui-ci s’est fait remarquer dans la presse. L’année passée, juste avant le début de son mandat, il a été accusé d’harcèlement sexuel par une jeune militante politique de 17 ans, captures d’écran de discussions Whatsapp à l’appui. Juan Emilio Ameri avait alors dénoncé ce qu’il considérait être une « fake news ».

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.