Stéphane Pauwels à deux pas du lieu de l’attaque de Paris: «Cela fout la frousse» (vidéo)

Stéphane Pauwels à deux pas du lieu de l’attaque de Paris: «Cela fout la frousse» (vidéo)
DR

Ce vendredi, Stéphane Pauwels se dirige tranquillement chez son ostéopathe. Quoi de plus banal ? Oui, sauf qu’en sortant du bâtiment, rien n’est normal justement. Il se trouve que juste à côté, une attaque à l’arme blanche vient d’avoir lieu, à proximité des locaux de Charlie Hebdo. L’animateur sportif a fait part de la scène sur les réseaux sociaux.

Un sentiment de peur et d’incompréhension

Peu avant que Stéphane Pauwels ne finisse sa consultation, vers 11h45, au moins deux personnes, des employés de la société de production Premières Lignes, ont été blessées, dont une grièvement. Et puis, l’animateur découvre le dispositif policier dans le quartier : « Un dingue sévit à Paris... Je sors de mon ostéo dans le 11e juste le temps de nous mettre à couvert... Sentiment de peur sans savoir... [...] Cinq minutes avant de sortir, le mec agressait des gens... proche du Bataclan et de Charlie Hebdo... Purée cela fout la frousse! Tout va bien pour moi ! », dit-il. Dans la vidéo, on remarque qu’il se situe dans la rue Saint-Sébastien, entre 350 et 400 mètres du lieu de l’attaque.

Selon les dernières informations, celui qui est qualifié comme « l’auteur principal » de l’attaque a été arrêté. Le Monde a fait savoir que celui-ci est né en 2002 et qu’il « était connu pour des faits de droits commun et de port d'arme illégal ». Une autre personne, née en 1987, a été placée en garde à vue et l’enquête doit « se poursuivre ». « Au vu de la localisation de l’attaque, devant l’immeuble où était installée auparavant la rédaction de Charlie, du moment de ces faits, pendant le procès, et enfin compte tenu de la matérialisation des faits : il y avait une volonté manifeste de l’auteur d’attenter à la vie de deux personnes, qui se trouvaient en pause cigarette », a déclaré le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz. Charlie Hebdo, frappé par un attentat en 2015 et visé par des menaces ces jours-ci après la republication de caricatures de Mahomet, a de son côté apporté son soutien aux deux victimes.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern