Hommage: aux merveilles de Juliette Gréco

Photonews
Photonews

Une silhouette ombrée dans un corps de liane, une voix grave de tragédienne, un halo mystérieux issu des années 50, quelques classiques de la chanson française, un air de jazz lorsqu’elle agrafait ses yeux à ceux de Miles Davis, des nuits blanches à Saint-Germain-des-Prés, Juliette Gréco aimait la fête, l’amour, la comédie, la scène. Retirée à Ramatuelle, menant une existence au petit pas depuis son AVC en 2016, elle laisse un sillage scintillant mais un peu...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète