Kylie Jenner pose en bikini pour inciter à voter: les inscriptions d’électeurs en ligne explosent de 1500%

Kylie Jenner pose en bikini pour inciter à voter: les inscriptions d’électeurs en ligne explosent de 1500%
BelgaImage

Qu’est-ce qui fait aller les Américains aux urnes ? Voilà bien une question qui tourmente les équipes de campagne des deux candidats à la présidentielle. La demi-sœur de Kim Kardashian, Kylie Jenner, a pourtant tout simplement trouvé la solution. Le 28 septembre, celle-ci a publié deux photos d’elle-même en incitant en commentaire à voter, avec un détail pour le moins important : elle y apparaît en bikini. Pas besoin de s’étaler sur les programmes des candidats, le message est là et ça marche !

Une opération de communication d’une efficacité incroyable

Forte d’une communauté de fans de 196 millions d’abonnés, les photos ont largement circulé et été likées près de 10 millions de fois. Dans son message, elle invite ses abonnés à cliquer sur un lien qui amène vers le site Vote.org. Et immédiatement après cette publication, cette plateforme d’inscription d’électeurs a vu son trafic augmenter de 1500%.

Comme l’indique un porte-parole du site à The Independent, d’autres données confirment cette explosion du nombre de visites suite à la publication de Kylie Jenner. Plus de « 48k utilisateurs sont venus sur l’outil de vérification d’inscription lundi depuis Instagram, sur un total de 319k utilisateurs qui ont utilisé l’outil sur le site Vote.org », précise-t-il. La veille, « il n’y avait que 2900 utilisateurs d’Instagram, sur 174.000 utilisateurs au total de l’outil ».

« Suite à la publication Instagram de Kylie Jenner, l’augmentation des interactions sur l’outil de vérification des inscriptions de Vote.org témoigne d’une énergie chez les jeunes Américains qui veulent s’assurer que leurs voix sont entendues lors de cette élection », confirme Andrea Hailey, directeur du site.

Là où le bikini fait effet, un appel politique fait pschitt

On pourrait maintenant se demander si cette vague de nouveaux électeurs a plus profité à Joe Biden ou à Donald Trump. Mais même si Kylie Jenner n’a pas directement appelé à voter pour l’un ou l’autre dans son message, sa préférence ne fait guère de doutes. En 2016, elle avait soutenu Hillary Clinton contre l’homme d’affaires. Et cette année, comme elle l’explique à Fox News, elle appelle à une transition : « Maintenant, plus que jamais, nous avons besoin de changement », dit-elle. « Nous avons le pouvoir de faire une différence. Mais nous devons voter ».

Dans le même sens, sa sœur, Kendall, a par ailleurs pris l’initiative d’interroger en direct sur Instagram l’ancien directeur du bureau de rédaction des discours de Barack Obama, Jon Favreau. Lors de cette discussion, celui-ci a incité les minorités de couleur et les jeunes à voter : « Si vous ne votez pas, un groupe d’autres personnes que vous ne connaissez pas pourront prendre des décisions extrêmement importantes qui affecteront votre vie de manière sérieuse. Et ces personnes seront probablement plus âgées, plus blanches et plus riches que vous. Ils vont aller voter quoi qu’il arrive et vous devriez faire pareil parce que vous méritez d’avoir votre mot à dire sur votre propre avenir », a-t-il dit.

Comme Kylie, Kendall Jenner a tenté avec cette interview d’inciter les Américains à voter. Mais même après plus d’une semaine, sa vidéo n’a recueilli que 24.000 j’aime. Loin des 10 millions de sa sœur en bikini. Kendal Jenner pouvait pourtant se vanter d’avoir une audience de 140 millions d’abonnés.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern