Polémique pour Rihanna: la chanteuse accusée de blasphème après un défilé de lingerie (vidéo)

BelgaImage
BelgaImage

Le défilé de la marque de lingerie de Rihanna a du bon : notamment le fait qu’elle met en scène des corps à la diversité remarquée. Mais pour certains, il possède un défaut de taille. Et pour cause, l’une des musiques du show Savage x Fenty mis en ligne sur Amazon Prime reprend en accéléré un hadith du prophète Mahomet. Intitulée « Doom », le titre reprend un hadith qui évoque les signes annonciateurs du jour du jugement, comme le pointe le Huffington Post. « L’heure n’arrivera qu’après la disparition du savoir religieux, la multiplication des tremblements de terre, le rapprochement du temps, l’apparition des épreuves, la multiplication des troubles entraînant beaucoup de victimes et la richesse sera abondante », raconte l’écrit religieux.

Résultat, certaines voix s’élèvent sur les réseaux sociaux et crient au blasphème et à l’appropriation culturelle. Un internaute repéré par nos confrères écrit ainsi : « L’industrie musicale est tellement sale. Elle payera éternellement pour cet acte ».

Quand d’autres attendent des excuses de la chanteuse Rihanna : « Notre religion nous est précieuse. Vous ne nous avez pas respectés. Nous voulons des excuses sincères et que vous supprimiez le hadith du prophète Mahomet. Vous nous devez des excuses à nous et notre religion ».

Une autre personne écrit :

« Ce qu’a fait Rihanna est très décevant. C’est de l’appropriation culturelle et du manque de respect. Les hadiths sont plus qu’une simple musique de fond ».

La musique n’est pas signée Rihanna, mais bien COUCOU CHLOE, une productrice française qui subit, elle aussi, les critiques depuis que la séquence a été épinglée sur la toile. Le Huffington Post note par ailleurs que le titre a déjà utilisé par Rihanna dans le passé : c’était en septembre 2017 lors de la présentation de la collection de la chanteuse des Barbades pour la marque Puma. Pour le moment, Rihanna n’a pas réagi publiquement à la polémique. COUCOU CHLOE non plus, même si elle a, depuis, disparu de Twitter et Facebook.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern