Margaret Atwood, femme de lettres et de combats

À bientôt 81 ans, la romancière et poétesse milite encore pour de nombreuses causes.
À bientôt 81 ans, la romancière et poétesse milite encore pour de nombreuses causes. - DR

« Jamais je n’aurais pensé que je deviendrais une écrivaine célèbre ; tout ce que je voulais, c’était devenir une bonne écrivaine. » Seulement voilà, Margaret Atwood n’a pas eu à se contenter de cela : son talent aura fait d’une pierre deux coups, lui offrant une plume fluide et brillante, accompagnée d’une célébrité qui, finalement, coulait de source. Mais son talent ne fait pas tout. Parce que la Canadienne n’est pas seulement une grande dame des lettres, loin de là. La preuve ce soir, dans le documentaire que lui consacre Arte, dont les...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern