À Londres, la police intervient sur le tournage du clip d’Angèle et Dua Lipa

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

L’information avait quelque peu filtré cette semaine, à la suite de photos apparues sur la toile : Angèle et Dua Lipa préparent un projet ensemble. Un clip serait même en préparation. Le tournage de cette vidéo avait lieu cette semaine dans la capitale de l’Angleterre. Une fameuse expérience pour la chanteuse belge qui, si elle est ultra-célèbre dans toute la francophonie, côtoie là une artiste célèbre à l’échelle mondiale.

Sauf que l’expérience aurait connu un léger coup d’arrêt , comme le rapporte The Sun relayé chez nous par La Libre. En effet, la police serait intervenue sur le tournage de ce clip. Dans le viseur des forces de l’ordre, le fait que les équipes de Dua Lipa ne respectaient pas assez scrupuleusement les règles sanitaires mises en place en Grande-Bretagne pour lutter contre le Covid-19. Le tournage avait lieu dans ce qui semble être un restaurant kebab, tandis que de nombreux figurants étaient stationnés sous tentes, dehors.

L’intervention de la police n’aurait pas mis fin au projet de Dua Lipa, à en croire les informations du média britannique. Pour autant, les autorités auraient demandé aux équipes de la chanteuse de respecter, après leur passage, scrupuleusement les règles sanitaires. Le plus cocasse, c’est que le média britannique n’avait pas noté qu’aux côtés de Dua Lipa se trouvait Angèle.

Pour autant, Dua Lipa a réagi à l’information et critique vertement le tabloïd britannique. Sur Instagram, elle a écrit : « Un tabloïd britannique a publié une information sur mon clip à Londres, arguant que nous ne respections par les règles en matières de coronavirus. C’est absolument faux, toutes les mesures étaient respectées. C’est une des nombreuses histoires racontées par le média à mon propos cette année. Mes avocats ont envoyé une lettre au Sun ». Des poursuites judiciaires sont donc envisagées.

 
  • Serge Lama tire sa révérence: «Je suis usé»

    Belgaimage

    Exclusif : le chanteur « sent » le poids de ses 55 ans de carrière. Il a dû reporter une tournée d’adieu en province à cause du Covid. Sa jambe le fait souffrir. Mais l’amour (de la chanson) reste la grande affaire de sa vie. De notre envoyé spécial à Paris !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern