À Londres, la police intervient sur le tournage du clip d’Angèle et Dua Lipa

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

L’information avait quelque peu filtré cette semaine, à la suite de photos apparues sur la toile : Angèle et Dua Lipa préparent un projet ensemble. Un clip serait même en préparation. Le tournage de cette vidéo avait lieu cette semaine dans la capitale de l’Angleterre. Une fameuse expérience pour la chanteuse belge qui, si elle est ultra-célèbre dans toute la francophonie, côtoie là une artiste célèbre à l’échelle mondiale.

Sauf que l’expérience aurait connu un léger coup d’arrêt , comme le rapporte The Sun relayé chez nous par La Libre. En effet, la police serait intervenue sur le tournage de ce clip. Dans le viseur des forces de l’ordre, le fait que les équipes de Dua Lipa ne respectaient pas assez scrupuleusement les règles sanitaires mises en place en Grande-Bretagne pour lutter contre le Covid-19. Le tournage avait lieu dans ce qui semble être un restaurant kebab, tandis que de nombreux figurants étaient stationnés sous tentes, dehors.

L’intervention de la police n’aurait pas mis fin au projet de Dua Lipa, à en croire les informations du média britannique. Pour autant, les autorités auraient demandé aux équipes de la chanteuse de respecter, après leur passage, scrupuleusement les règles sanitaires. Le plus cocasse, c’est que le média britannique n’avait pas noté qu’aux côtés de Dua Lipa se trouvait Angèle.

Pour autant, Dua Lipa a réagi à l’information et critique vertement le tabloïd britannique. Sur Instagram, elle a écrit : « Un tabloïd britannique a publié une information sur mon clip à Londres, arguant que nous ne respections par les règles en matières de coronavirus. C’est absolument faux, toutes les mesures étaient respectées. C’est une des nombreuses histoires racontées par le média à mon propos cette année. Mes avocats ont envoyé une lettre au Sun ». Des poursuites judiciaires sont donc envisagées.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern