«Mask Singer» 2: qui se cachent derrière les masques des deux premières célébrités éliminées?

Capture d’écran - TF1
Capture d’écran - TF1

Pour le jury, les deux éliminations n’ont pas du tout suivi la même trajectoire. Les quatre jurés ont très vite identifié qui se cachait derrière le costume du Loup. Tandis que le masque de la bouche a bien failli garder le mystère jusqu’au bout. C’était sans compter sur un très perspicace Kev Adams. Retour sur les premières éliminations de cette deuxième saison de « Mask Singer », dont le premier épisode a été diffusé ce samedi 17 octobre sur TF1.

Il y a d’abord eu le Loup. La personnalité qui se cachait sous ce masque a chanté « Oui ou non » d’Angèle. Dans sa biographie passée à l’écran, il était question de bonnet, de casque et d’un physique qui l’a rendue célèbre. Rapidement, Jarry a trouvé le nom de la célébrité cachée sous le costume : la nageuse française Laure Manaudou. Si la description l’avait déjà mis sur la piste, l’interprétation de l’ancienne sportive reconvertie notamment en commentatrice a achevé de convaincre l’humoriste : « Je sais qui c’est, c’est Laure Manaudou ». Intuition confortée par son compère Kev Adams.

Après avoir perdu son duel contre le Squelette, le Loup a été éliminé et a donc dû dévoiler son identité, confirmant ainsi les soupçons très étayés du jury. Laura Manaudou est ainsi apparue. La triple championne du monde de natation n’avait pas informé son compagnon, le chanteur Jérémy Frérot, ni ses enfants, de sa participation à l’émission de TF1. Âgée de 34 ans, elle a dû vaincre sa timidité et s’est montrée quelque peu déçue d’être si vite éliminée, bien que philosophe : « Je me dis que les gens me connaissent et se souviennent encore de ma voix, donc c’est flatteur ».

La seconde éliminée découverte sur le fil

Pour ce premier épisode, une deuxième star a été éliminée. La seconde partie de soirée a été marquée par la découverte d’une nouvelle star donc. Mais cette fois-ci, le jury a éprouvé toutes les peines du monde pour savoir qui se cachait derrière le masque de la Bouche. La vedette a chanté « Fuck You » de Lily Allen. Dans son portrait, on pouvait deviner la part importante de l’humour dans la carrière de la personnalité. Les jurés ont pensé à Michèle Laroque, Valérie Lemercier ou encore Axelle Laffont. Sans succès.

Puis, la Bouche a été éliminée après un duel face à la Renarde. Juste avant que la star masquée n’enlève son masque, Kev Adams a eu un sursaut d’orgueil, lâchant un dernier nom : celui de Frédérique Bel, « qui correspond à pas mal d’indices qu’on a vus ». L’humoriste a tapé dans le mille puisque c’est effectivement l’actrice française qui est apparue sous la Bouche. Passée par « H24 » ou « La Minute blonde », elle est aussi connue pour son rôle dans « Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? ». Elle a terminé par un mot d’humour, une fois éliminée : « C’était bon mais c’était court ».

 
  • Serge Lama tire sa révérence: «Je suis usé»

    Belgaimage

    Exclusif : le chanteur « sent » le poids de ses 55 ans de carrière. Il a dû reporter une tournée d’adieu en province à cause du Covid. Sa jambe le fait souffrir. Mais l’amour (de la chanson) reste la grande affaire de sa vie. De notre envoyé spécial à Paris !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern