Accueil Actu Stars

Drogue, bisexualité, mensonges: Cary Grant n’était pas du tout celui que l’on croyait

Une biographie casse la légende du grand acteur.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 6 min

Une nouvelle icône du cinéma mondial risque de voir sa réputation ternie par la sortie d’une biographie signée par Scott Eyman, « Cary Grant, un brillant déguisement ». « Je suis un personnage complètement inventé » : Cary Grant lui-même avait avoué que toute son existence, il avait joué pour le public un rôle qui ne correspondait pas à la réalité de sa vie privée. Dans ce livre-événement, on apprend notamment qu’il était accro au LSD, qu’il était tombé follement amoureux de Sophia Loren, mais aussi qu’il était bisexuel et vivait avec l’acteur Randolph Scott. Toutes ces révélations viennent d’un nouveau livre sur l’acteur charismatique hollywoodien sorti cette semaine outre-Manche et qui explore l’ascension de Grant vers la gloire, ses cinq mariages et des années de thérapie traitant de son narcissisme et de son tempérament colérique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs