La princesse Margaret fait toujours recette

En 2006, seulement quatre ans après le décès de la princesse Margaret, son fils, David Linley, organisait une vente aux enchères d’effets personnels de sa mère. Une vente jugée bien trop rapide par certains qui estimaient que David aurait pu patienter encore quelques années avant de se séparer de certains trésors de famille. À l’époque, la vente avait rapporté près de 14 millions de livres sterling (15,4 millions d’euros). Lors des enchères qui se déroulaient chez Christie’s, à Londres, un portrait de la Princesse signé Pietro Annigoni avait été adjugé 748.000 euros. Le diadème qu’elle...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern