Des captifs de premier plan

Dans un ultime espoir de négociation, les derniers fidèles de Hitler imaginent l’impensable.
Dans un ultime espoir de négociation, les derniers fidèles de Hitler imaginent l’impensable. - Arte

Cet épisode, situé tout à la fin de la Seconde Guerre mondiale, est longtemps resté méconnu. Il implique de hautes personnalités de tous bords et de tous pays qui furent déportées par les nazis dans le but de servir de monnaie d’échange. Ils et elles furent les otages des SS dans leur fuite inutile, au moment même où le IIIe Reich s’effondrait. Le 26 avril 1945, un convoi de 139 personnes – hommes, femmes et enfants originaires de 17 pays d’Europe – quitte le camp de Dachau, escorté par une cinquantaine de SS. L’avance alliée oblige au repli. Sur l’autre front, les troupes russes...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern