Éliminations dans «Mask Singer»: une animatrice télé et un ancien sportif démasqués (vidéos)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

Deux nouveaux noms viennent s’ajouter à la liste des personnalités démasquées, après avoir été éliminées, dans cette deuxième saison de « Mask Singer », l’émission de TF1 qui mêle chant et people. Ce samedi 21 novembre, le cinquième épisode a révélé qui se cachaient derrière les costumes du requin et de l’araignée.

Pour l’heure, les téléspectateurs avaient pu découvrir les personnalités suivantes : Valérie Damidot, Dave, Itziar Ituno – qui joue Lisbonne dans « La Casa de Paapel » –, les frères Bogdanoff, Laure Manaudou, Frédérique Bel, Djibril Cissé ou encore Liane Foly. À cette longue liste s’est ajouté l’ancien footablleur professionnel passé par l’Olympique de Marseille, Basile Boli. Déguisé en requin, il avait notamment interprété « Sex Bomb » de Tom Jones.

Pour le reconnaître, les enquêteurs avaient eu droit à des indices plutôt alambiqués : il a écrit et fait de la musique, il a une carrière politique et a reçu la Légion d’honneur. Kev Adams et ses acolytes avaient aussi été informés que l’homme derrière le requin avait fait partie de la troupe des Enfoirés. Et c’est donc finalement Basile Boli, déjà passé par « Danse avec les stars », qui a été découvert.

Dans cette cinquième émission, les téléspectateurs ont découvert un autre visage, qui se cachait derrière l’araignée cette fois. Parmi les derniers indices donnés à son sujet, on apprenait que cette personnalité avait les cheveux noirs et qu’elle avait déjà participé à une émission d’Arthur avec Jarry. Finalement, en soulevant son masque, elle a dévoilé son identité : il s’agissait de l’animatrice télé de 38 ans Karine Ferri. Trois candidats vont donc se jouer la victoire en finale : le manchot, le robot et le dragon !

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Une «gueule» et un talent brut

    « La grande évasion », 1963, un immense chef-d’œuvre qui fait éclater son charisme.

    La « Soirée Charles Bronson » débute à 20h50 sur Arte ce dimanche 6 décembre. Une vraie star en Europe, et plus tard seulement aux States…

  • DR

    Cabrel, le revenant de l’aube

    Le maître d’Astaffort sort d’un silence de 5 ans et propose un album hommage aux troubadours d’autrefois.

  • Si la France symbolise aujourd’hui le luxe, elle le doit à Louis XIV et son ministre Colbert.

    Débauchage et espionnage industriel

    Le documentaire « L’invention du luxe à la française » est diffusé à 20h50 sur Arte ce samedi 5 décembre. C’est tout un pan de l’Histoire qui se dévoile.

  • DR

    District Z: face aux zombies

    TF1 mise gros avec ce nouveau jeu d’Arthur présenté par Denis Brogniart. Une nuit entière, des célébrités y affrontent des « Walking Dead » pour rafler un pactole.