L’album de John Lennon dédicacé à son meurtrier mis en enchères

Le huit décembre 1980, peu avant 23h, John Lennon rentre chez lui après une soirée de travail en studio. Alors qu’il rejoint son appartement situé dans le Dakota Building, près de Central Park à New York, le chanteur est abattu de quatre balles de revolver, sous les yeux de son épouse. Le meurtrier, Mark David Chapman, est un fan souffrant de psychose. Emmenée à l’hôpital, la star décède quelques minutes après les coups de feu.

Pourtant, quelques heures avant le drame, John Lennon avait dédicacé une copie de l’album « Double Fantasy » à son futur meurtrier. Mark David Chapman avait en effet demandé un autographe à son idole, cinq heures avant d’assassiner l’ancien membre des Beatles, rapporte BFM TV. Après le décès de la star, le disque avait été récupéré par la police de New York comme pièce à conviction. Cette pièce rare et historique est mise en ligne à partir de ce lundi 23 novembre.

Goldin Auctions, la maison d’enchères qui organise la vente, précise que « des marques de l’enquête de police sont visibles à l’avant et à l’arrière de l’album », tout comme la signature bleue du chanteur. Les enchères débutent à 400 000 dollars, soit environ 336 000 euros. « On ne peut imaginer un artéfact plus historique, emblématique et d’une importance aussi phénoménale. Cette pièce historique est livrée avec une lettre d’authenticité de Beckett Authentication qui certifie la signature de John Lennon, et est rangée dans un support en plexiglas pour la protection », a ajouté la maison de vente.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern