L’acteur Elliot Page, star du film «Juno», fait son coming out trans: «Je demande de la patience»

BelgaImage
BelgaImage

Dans un long message diffusé sur ses réseaux sociaux ce mardi 1er décembre, Elliot Page s’est livré : « J’adore être trans, j’adore être queer ». Un coming out transgenre très puissant, l’acteur américain expliquant qu’il ne se reconnaît pas dans le genre féminin qui lui a été attribué à sa naissance, comme l’épingle notamment le Huffington Post. Il se dit non binaire, préférant désormais que l’on se réfère à lui en utilisant les pronoms « il » ou « iel ».

Anciennement connu sous le prénom Ellen, Elliot Page est marié à la danseuse Emma Porter, qu’il remercie pour son soutien. L’acteur, connu pour ses rôles dans « Juno » ou la série Netflix « Umbrella Academy », écrit ceci : « Je ne peux pas exprimer à quel point il est remarquable d’aimer assez enfin qui je suis pour poursuivre mon moi authentique. J’ai été sans cesse inspiré par tant de membres de la communauté trans. Merci pour votre courage, votre générosité et votre travail sans relâche pour faire de ce monde un endroit plus inclusif et compatissant ».

Changer ce monde pour le mieux

Elliot Page confie aussi ses peurs : les insultes, les blagues inutiles ou pire, la violence. Il rappelle qu’au moins 40 personnes trans ont été tuées en 2020 aux États-Unis. Et de lancer un message au monde politique : « À tous les leaders politiques qui travaillent à criminaliser les soins pour les personnes trans et à nier notre droit à exister (…) Vous avez du sang sur les mains ». Sur une note plus personnelle, il ajoute : « Je demande de la patience, ma joie est réelle mais elle est aussi fragile ».

Le coming out trans de l’acteur a déclenché une massive vague de soutiens sur les réseaux sociaux, parmi lesquels des personnalités telles que Miley Cyrus ou Kate Mara, mais aussi le compte officiel de Netflix. Elliot Page conclut : « J’adore être trans, j’adore être queer, et plus j’embrasse pleinement qui je suis, plus je rêve, plus mon cœur grandit et plus je m’épanouis. À toutes les personnes trans qui sont quotidiennement confrontées au harcèlement, à la haine de soi, aux abus et à la menace de violence : je vous vois, je vous aime et je ferai tout ce que je peux pour changer ce monde pour le mieux ».

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern