Hugh Keays-Byrne, le méchant de «Mad Max», est décédé

Hugh Keays-Byrne, le méchant de «Mad Max», est décédé
BelgaImage

« Je suis triste de vous dire que notre ami Hugh Keays-Byrne s'est éteint hier à l'hôpital ». C’est de la sorte que le réalisateur anglo-australien Brian Trenchard-Smith a annoncé la nouvelle sur Facebook. Les médias américains ajoutent qu’il est parti « paisiblement », même si les circonstances précises de ce décès ne sont pas connues. Une annonce qui ne laissera pas les nostalgiques de « Mad Max » indifférents puisque Hugh Keays-Byrne y avait incarné les rôles de deux grands méchants : Toecutter en 1979 et Immortan Joe en 2015.

Une longue carrière et « un cœur généreux »

Hugh Keays-Byrne était né en Inde de parents britanniques, quelques mois avant l’indépendance et le démembrement du Raj. L’acteur a commencé sa carrière au Royaume-Uni à la télévision, en 1967, puis a commencé à jouer dans des films en Australie, où il s’est ensuite installé, dès 1973. Par la suite, il a continué à jouer dans des films jusqu’à sa participation à « Mad Max: Fury Road » en 2015. Il avait d’ailleurs été nommé à cette dernière occasion aux MTV Movie Award dans la catégorie « meilleur méchant ».

Brian Trenchard-Smith salue de son côté « un ancien acteur de la Royal Shakespeare Company, qui s’est installé en Australie, a joué dans mon Homme de Hong Kong et a décroché une reconnaissance mondiale en tant que Toecutter dans Mad Max, et Immortan Joe dans Mad Max-Fury Road ». « Hugh avait un cœur généreux, il donnait un coup de main aux personnes dans le besoin, ou offrait un endroit où rester à un adolescent sans-abri. Il se souciait de la justice sociale et de la préservation de l’environnement bien avant que ces questions ne deviennent à la mode. Sa vie était régie par son sens de l’unité de l’humanité. Son exemple et son amitié nous manqueront », conclut-il.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.