«Rémi sans famille»: d’abord un célèbre roman du XIXe siècle

Daniel Auteuil dans la peau de Vitalis, face à un craquant petit Rémi (Maleaume Paquin).
Daniel Auteuil dans la peau de Vitalis, face à un craquant petit Rémi (Maleaume Paquin). - DR.

Dans un orphelinat, par une nuit d’orage, les enfants ont peur et se réunissent dans le salon où leur bienfaiteur leur raconte l’histoire du petit Rémi, qui vivait chichement avec sa maman dans un coin perdu de la campagne. Le papa, lui, est tuilier et travaille à Paris. Victime d’une chute, il revient au bercail sans le sou et avec l’idée de confier l’éducation du fiston à une institution, faute de moyens pour pouvoir l’assumer lui-même. Contre la volonté de la mère, Rémi est vendu à un artiste itinérant nommé Vitalis, lequel décèle rapidement chez le gosse un indéniable talent vocal. Et...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern