Aya Nakamura, jamais contente

Aya Nakamura, jamais contente
Prod.

Il y a quelques jours, Aya Nakamura était sacrée « Artiste francophone de l’année » lors des NRJ Music Awards. Une récompense qui fait écho à la myriade de distinctions en tout genre qui, jusqu’ici, ont jalonné le parcours de la chanteuse de 25 ans à peine. Seulement voilà, la belle n’avait pas daigné faire le déplacement. Et les organisateurs de l’événement de souligner qu’Aya était la seule à avoir refusé de « jouer le jeu ». Ne pas jouer le jeu, n’en faire qu’à sa tête, mener sa carrière exactement comme elle l’entend et, bien sûr, s’attirer les foudres des...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern