Robert Hossein: sa vie fut une superproduction

Abraham Hosseinhoff, né fin 1927 à Paris «dans une misère noire», deviendra Robert Hossein, inoubliable Jeoffrey de Peyrac dans les «Angélique, Marquise des Anges» (ici avec Michèle Mercier) mais aussi metteur en scène, dialoguiste et surtout (très) grand homme de théâtre.
Abraham Hosseinhoff, né fin 1927 à Paris «dans une misère noire», deviendra Robert Hossein, inoubliable Jeoffrey de Peyrac dans les «Angélique, Marquise des Anges» (ici avec Michèle Mercier) mais aussi metteur en scène, dialoguiste et surtout (très) grand homme de théâtre. - Isopix

Tout entier voué à son art – celui de parler au plus grand nombre à travers ses rôles et ses spectacles – Robert Hossein n’a pas attendu 2021 pour s’en aller. Il est mort ce 31 décembre à la clinique d’Essey-lès-Nancy à la suite d’un problème respiratoire, en suscitant une nuée de commentaires à la hauteur de son parcours. « Prince du théâtre populaire » pour l’ancien président du Festival de Cannes, Gilles Jacob. « Un talent d’acteur et de metteur en scène qui éclaboussait le théâtre et le cinéma », pour Brigitte Bardot, sa partenaire dans «...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern