Ce soir, « The Voice Belgique » accueille sa première drag queen (photo)

Ce soir, « The Voice Belgique » accueille sa première drag queen (photo)
Ingrid Otto pour la RTBF

En neuf saisons, le plateau de The Voice Belgique a déjà pu accueillir de nombreux candidats. Mais même après autant de temps, il reste des nouveautés. C’est ainsi que ce mardi 5 janvier, c’est une drag queen du nom de LadyTLove qui fera son entrée sur scène. Et pour arriver jusque-là, elle n’a pas ménagé ses efforts.

Montrer son art par le drag

Comme elle le raconte à la DH, LadyTLove a beau paraître pour la première fois devant les caméras, elle n’en est pas vraiment à son coup d’essai, loin de là. « En fait, j’ai postulé à toutes les saisons. On me disait souvent que ma voix était trop aiguë et qu’elle allait peut-être muer pendant l’émission. Après tant d’années, j’ai enfin eu la chance d’être pris », raconte l’étudiant en chant de 22 ans.

Le jeune homme revendique en tout cas le drag comme un art qui lui permet de pleinement s’exprimer « de manière exagérée à travers un personnage ». « Je ne fais pas du drag parce que je n’ai pas confiance en moi. Justement... J’ai confiance en moi! », assure-t-il. Et quand la DH lui demande s’il s’attend à des critiques sur le réseau sociaux, il répond avec assurance : « Quand on n'est pas dans la norme, on est critiqué. Ce sera toujours comme ça ».

Est-ce que LadyTLove sera prise ce soir ? La drag queen compte en tout cas donner tout ce qu’elle a maintenant qu’elle a pu passer la première étape. En France, la première drag queen, Leona Winter est apparue sur le plateau de « The Voice » en 2019. Elle avait alors été jusqu’à la demi-finale.

 
  • PhotoNews

    Affaire Laurent: le jeu trouble du MR

    Les partisans du blocage font traîner les choses à l’ONU. Qui sont les ennemis du Prince ? Révélations.

  • Sur le tarmac de la base militaire d’Andrews, le 45e Président et son épouse Melania sont accueillis par les enfants Trump en haie d’honneur. Donald compte sur eux pour prendre la relève en cas de «problème». De droite à gauche: Ivanka et son époux Jared, Eric et sa femme Lara, Donald Jr et sa petite-amie Kimberly, ainsi que Tiffany et son boyfriend Michael. Les enfants sont ceux d’Ivanka et Jared. Manque Barron, le plus jeune fils de Donald, qui est déjà à bord d’Air Force One. Il n’a pas souhaité assister au discours d’adieu de son Président de père.

    L’avenir du clan Trump

    Si Donald Sr ne fait pas le come-back espéré par des dizaines de millions de Trumpistes, Donald Jr et Ivanka sont prêts à prendre la relève.

  • La parution du livre de Camille Kouchner révélant un cas d’inceste dans sa famille a provoqué des centaines de témoignages similaires sur les réseaux sociaux.

    Inceste, le dernier tabou

    L’affaire Duhamel en France provoque des centaines de témoignages. En Belgique aussi, les victimes parlent davantage.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern