L’animateur Thibaut Roland revient sur le plateau d’«On n’est pas des pigeons» après quatre mois d’absence

L’animateur Thibaut Roland revient sur le plateau d’«On n’est pas des pigeons» après quatre mois d’absence
D.R.

Il a subi deux confinements mais maintenant, c’est fini. Après pas moins de quatre mois à rester chez lui cloîtré, le chroniqueur Thibaut Roland est revenu sur le plateau d’« On n’est pas des pigeons » ce vendredi. Une contrainte qui lui avait été imposée pour des raisons de sécurité mais qui s’est en partie allégée, sans l’être totalement.

De retour : oui et non

Car si Thibaut Roland est resté chez lui autant de temps, ce n’est pas parce qu’il aurait été malade durant toute cette période. Le chroniqueur est en effet également le joker de Benjamin Maréchal et il faut à tout prix éviter que les deux attrapent le Covid-19 en même temps. De ce fait, Thibaut Roland a continué à participer à l’émission mais depuis son petit chez soi.

Cela dit, ce vendredi, il a été décidé, comme le relève Sudpresse, d’assouplir la règle. Thibaut Roland sera donc présent en plateau, mais pas de façon quotidienne. Un changement qui réjouirait néanmoins assez le chroniqueur qui a pu enfin retrouver les studios de Reyers. A noter qu’en parallèle, l’émission s’est dotée a agrandi son coin « démo » sur le plateau.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern