Patrick Poivre d’Arvor: des révélations de ses anciens collègues de TF1 tombent

BelgaImage
BelgaImage

Florence Porcel accuse l’ancien présentateur de l’avoir violé par deux fois en 2004 et 2009. La jeune femme avait alors 21 puis 26 ans, le journaliste 57 puis 62 ans au moment des faits. Des accusations graves qui semblent faire écho à d’autres témoignages d’anciennes collègues du journaliste.

Des témoignages qui abondent

« Dès qu’une stagiaire arrivait, la première chose qu’on lui disait c’est « Fais gaffe, ne monte jamais seule dans un l’ascenseur avec PPDA » », confie une journaliste à propos de Patrick Poivre d’Arvor. Depuis l’annonce de l’ouverture de l’enquête pour viol, les commentaires de ses anciens collègues de travail tombent et dépeignent un homme insistant envers les femmes.

Patrick Poivre d’Arvor est décrit comme « un gros dragueur bien lourd » par une ancienne collaboratrice. Elle ajoute : « Je ne suis pas certaine qu’il se soit calmé avec le temps… ». Un autre journaliste de la rédaction s’est même étonné de ne pas avoir vu de scandale éclater plus tôt en expliquant : « À chaque fois qu’un scandale MeToo éclate, je ne peux m’empêcher de me demander : « Pourquoi rien ne sort sur Patrick Poivre d’Arvor ? » ». Une réputation lourde. Le Parisien explique que les témoignages sont nombreux. Des collègues disent ne pas avoir échappé aux avances de l’ancien présentateur, celui-là même qui à chaque déjeuner en tête à tête leur aurait systématiquement demandé leur situation amoureuse.

Le fait que cette situation ne surprenne personne dans la rédaction de TF1 est d’autant plus inquiétant que le responsable du service des ressources humaines de TF1 n’a jamais reçu de signalement pour harcèlement. Tous craignent de l’influence de l’ex star du 20h. « Personne ne fait le poids face à l’ancien journaliste préféré des Français » rapporte un reporter de TF1 au Parisien.

Patrick Poivre d’Arvor veut s’expliquer

C’est par le biais de son avocat que le journaliste a immédiatement répliqué en parlant d’une « dénonciation calomnieuse inspirée par une quête de notoriété inconvenante ». Patrick Poivre d’Arvor à l’intention de parler aux enquêteurs et ajoute qu’il « en profitera également pour procéder au dépôt d’une plainte » pour dénonciation calomnieuse à l’encontre de Florence Porcel. Il se dit révolté et victime d’une instrumentalisation pour assurer la promotion d’un roman.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Le nombre de permis de bâtir octroyés en Belgique pour de nouvelles constructions unifamiliales diminue progressivement. La tendance qui monte: l’habitat groupé.

    Batibouw, un vrai salon… virtuel

    Du 27 février au 7 mars, la foire du bâtiment se tient sur internet. Un vrai salon, avec des contacts avec les exposants, mais en ligne. Un thème à retenir: les logements modulables.

  • Les activités de prostitution sont interdites depuis octobre. Vont-elles reprendre le 1er mars?

    Prostituées, les oubliées du confinement

    La crise pousse des femmes à exercer leur métier dans la plus grande clandestinité. La commune de Schaerbeek demande des décisions claires au Comité de concertation.

  • La princesse Delphine s’est pliée de bonne grâce au jeu des photos témoins. Elle prend la pose ici devant le tombeau du roi Léopold Ier.

    Monarchie: Delphine dans la crypte royale

    Le 17 février, le Roi a invité sa demi-sœur à se recueillir devant les défunts de la Famille royale en l’église Notre-Dame de Laeken.