L’ONU réagit aux vidéos de la princesse Latifa et demande une preuve de vie

La princesse Latifa.
La princesse Latifa. - Belgaimage

Nous sommes le 16 février lorsque la BBC et Sky News diffusent une vidéo datant de l’été 2020 de la princesse Latifa. La jeune femme de 35 ans explique craindre pour sa vie et être séquestrée dans une villa entourée de policiers armés par son père, l’émir de Dubaï Mohammed ben Rached al-Maktoum. « Je suis dans une villa, je suis otage, cette villa a été transformée en prison, il y a des barreaux aux fenêtres »

Ce vendredi, l’ONU réagissait à la détresse de la jeune femme qui avait déjà tenté de fuir son pays en voilier en 2018. L’Organisation demande aux Émirats arabes-unis de lui fournir des preuves de vie de la princesse Latifa. Selon Purepeople, l’ambassade des Emirats à Londres aurait de son côté affirmé que la princesse avait été « prise en charge » et que son état s’améliorait. « Nous espérons qu’elle reprendra une vie publique en temps voulu. »

Ce n’est pas suffisant pour la porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, Liz Throssell et le gouvernement britannique qui affirment avoir de « graves inquiétudes » au sujet de la princesse Latifa, dont les dernières nouvelles remontent à cet été. « Nous demandons plus d’informations et de précisions sur la situation actuelle », a déclaré la porte-parole.

Rappelons que la princesse Shamsa, la sœur de la princesse Latifa, n’est réapparue en public depuis l’échec de sa propre fuite en 2000. Haya de Jordanie, l’une des dix épouses de Mohammed ben Rached al-Maktoum, a de son côté pu trouver refuge à Londres.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Le nombre de permis de bâtir octroyés en Belgique pour de nouvelles constructions unifamiliales diminue progressivement. La tendance qui monte: l’habitat groupé.

    Batibouw, un vrai salon… virtuel

    Du 27 février au 7 mars, la foire du bâtiment se tient sur internet. Un vrai salon, avec des contacts avec les exposants, mais en ligne. Un thème à retenir: les logements modulables.

  • Les activités de prostitution sont interdites depuis octobre. Vont-elles reprendre le 1er mars?

    Prostituées, les oubliées du confinement

    La crise pousse des femmes à exercer leur métier dans la plus grande clandestinité. La commune de Schaerbeek demande des décisions claires au Comité de concertation.

  • La princesse Delphine s’est pliée de bonne grâce au jeu des photos témoins. Elle prend la pose ici devant le tombeau du roi Léopold Ier.

    Monarchie: Delphine dans la crypte royale

    Le 17 février, le Roi a invité sa demi-sœur à se recueillir devant les défunts de la Famille royale en l’église Notre-Dame de Laeken.