Il fait voler son drone au-dessus d’un volcan en Islande et offre des images saisissantes (vidéos)

BelgaImage
BelgaImage

L’Islande ne cesse de faire rêver par ses paysages. L’île et ses habitants savent mettre à profit ces richesses et partagent avec le monde. Dans la nuit du vendredi 19 mars, une éruption volcanique commence à Fagradalsfjall, non loin de Reykjavik. L’événement n’est pas dangereux et offre des coulées de lave aux couleurs bien vives.

La scène a attiré des curieux dont Bjorn Steinbekk, Islandais. L’homme travaille dans le marketing et est pilote amateur de drone. À la RTBF il explique qu’il possède ce drone depuis seulement deux semaines.

Quelques frayeurs

Pour avoir ces images aussi proches du volcan, l’Islandais s’est armé de son drone avec lunettes connectées. Il vivait en direct le trajet de son drone : « Ça donne un peu la nausée. J’avais avec moi quelqu’un pour me dire où j’allais. Mais quand vous volez comme ça, vous êtes tellement excité ».

Les images prisent dans la brume ou en pleine nuit sont spectaculaires et ont tout de même valu quelques frayeurs au pilote. « J’ai cru que je n’allais jamais revoir mon drone quand il est allé dans la lave. J’ai eu des centaines de messages pour savoir si le drone avait survécu. Et oui, tout va bien. Le fabricant peut être heureux de savoir que son drone résiste à la lave » raconte-t-il à la RTBF.

Une éruption surveillée

Le flux de lave aurait diminué et l’éruption reste n’impacte qu’un petit kilomètre carré. Même si elle ne représente pas de risque pour les habitants, l’éruption est surveillée. Le système volcanique de la région n’avait pas été actif depuis 900 ans. Les dernières activités se sont espacées sur 30 ans entre 1210 et 1240. Aujourd’hui, les spécialistes ne savent pas encore dire combien de temps pourrait durer cette nouvelle activité.

La région enregistrait depuis plus d’un an, des signes de réveil. Jusqu’aux dernières semaines où plusieurs secousses ont été ressenties. Le 24 février, un séisme de magnitude 5,7 a été enregistré près de Reykjavik. En 2010, le volcan Eyjafjöll entrait en éruption. Un nuage de cendre s’est élevé et a provoqué la fermeture d’un vaste espace aérien.