«The Voice Belgique»: pour Loïc Nottet «sans l’humain, il n’y a pas d’art».

Une première expérience de «coach» enrichissante pour l’ex-talent de l’émission.
Une première expérience de «coach» enrichissante pour l’ex-talent de l’émission. - RTBF

Des quarante-huit talents issus des « blinds », seuls quatre d’entre eux ont passé haut la main le cap des cinq « lives » pour se retrouver mardi prochain en finale. Un véritable parcours du combattant, artistiquement parlant mais surtout humainement, comme nous l’a expliqué le coach Loïc Nottet, au lendemain des quarts de finale.

Vous avez à nouveau dû vous séparer de talents, n’est-ce pas trop difficile ?

Si, vraiment. Et je le...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Patrick Juvet et la folie des années disco

    Isopix

    Jeune musicien suisse très doué monté à Paris, il a été happé par le show-business et tué par les excès en tous genres. Disparu à 70 ans, il incarnait les folies des années disco.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern